Le monument préféré des Français : la gare de Metz après la place Stanislas ?

La gare de Metz est en lice pour succéder à la place Stanislas au titre de monument préféré des Français. L'édifice a de sérieux atouts historiques et culturels à faire valoir pour séduire le public. Le vote est ouvert en ligne jusqu'au 26 mai 2023

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, la gare de Metz ( Moselle ) est en compétition jeudi 11 mai 2023 au concours "du monument préféré des Français".  L'édifice à l'architecture imposante a été sélectionné pour représenter le Grand Est avec le château fort de Sedan ( Ardennes) et le sanctuaire du Mont-Sainte-Odile à Ottrott ( Bas-Rhin ). En tout, ce sont quatorze monuments représentant les régions françaises qui sont en lice. 

La gare de Metz inaugurée le 17 août 1908 a une histoire singulière. Si le concours avait eu lieu en avant 1914, il aurait pu s'appeler " le monument préféré des Allemands"

Une gare à vocation militaire

Cette gare construite en Lorraine annexée a été voulue par le kaiser Guillaume II. Elle a une vocation militaire. Elle est calibrée pour transporter rapidement des milliers de soldats et de l'artillerie. Ses quais doubles sont destinés d'un côté à la circulation des hommes et de l'autre à la circulation des chevaux et du matériel militaire. La voie ferrée qui relie directement Metz à Berlin s'appelle la Kanonenbahn, la "voie des canons."

Le bâtiment  imposant, long de 300 mètres et flanqué de sa tour-horloge de 40 mètres de haut est conçu pour imposer la puissance prussienne à la population messine qui ne manquera pas de moquer "la Kolossal Arkitektur". L'architecte berlinois Jürgen Kröge a choisi en lieu et place de la traditionnelle pierre de Jaumont locale, le grès des Vosges qui renforce son aspect massif.

La page des deux guerres mondiales tournées, la gare de Metz va être "visitée" par beaucoup de jeunes Français de toutes les régions, appelés sous les drapeaux. C'est le passage obligé pour rejoindre les nombreuses casernes de l'est ainsi que celles des forces françaises stationnées en Allemagne depuis 1945.

Cette longue histoire guerrière se lit dans les détails. Ainsi, le preux chevalier qui monte la garde à l'angle de la tour changea plusieurs fois d'identité en fonction de l'occupation allemande ou du retour de Metz à la France. 

Avec une telle charge historique, la gare de Metz pourrait tout à fait prétendre, s'il existait, au concours du plus beau symbole de la paix. Cette dimension participe sans doute à la beauté que les Français lui ont reconnue à trois reprises en lui décernant le titre de "la plus belle gare de France".

Les votes pour le premier tour sont ouverts en ligne jusqu’au 26 mai 2023 : https://ftvetvous.fr/monumentprefere . Le lauréat sera connu en septembre dans l'émission " le monument préféré des Français" animée par Stéphane Bern et qui sera diffusée sur France3 à l'occasion des Journées européennes du patrimoine les 16 et 17 septembre 2023.