• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Metz: les gazelles lorraines sont de retour

Charlène et Barbara ont remporté trois trophées, dont un dans la catégorie E-Gazelles
Charlène et Barbara ont remporté trois trophées, dont un dans la catégorie E-Gazelles

Charlène et Barbara ont remporté un triple exploit en plein désert lors de la  29e édition du rallye Aïcha des Gazelles qui s’est déroulé du 15 au 30 mars 2019 au Maroc. Les deux Lorraines reviennent avec trois trophées dans la catégorie E-Gazelles 100% électrique.

 

Par Francine Dubail

Charlène et Barbara sont de retour en Lorraine. Les deux amies ont géré la navigation et l’autonomie à la perfection lors de la 29e édition du rallye "Aïcha des Gazelles" qui s’est déroulé du 15 au 30 mars 2019 au Maroc. La messine et la mussipontaine reviennent avec trois trophées.

Triple exploit

Elles décrochent le trophée de la "première participation", celui de "l’étape marathon" et enfin celui de la catégorie "E-Gazelles prototype électrique".
Capitaine de l’équipe réserve du Metz Tennis de Table, Charlène Lestienne avec sa copilote Barbara Barbier ont participé à ce rallye 100% féminin.

Nous sommes fieres d’avoir réussi notre défi, d’avoir fini l’épreuve et  ravies d'avoir terminer première de notre catégorie.

- Charlène Lestienne - pilote

Un buggy 100% électrique

160 équipages étaient au départ dont 8 en véhicule électrique.
Les 2 lorraines se sont élancées à bord d’un buggy, un prototype conçu notamment par Jérémy Cantin installé en Vendée.

C’était une grande premiere qu’un buggy 100 % électrique prenne le départ du rallye des Gazelles, nous avons été des pionnières ! 
- Charlène Lestienne - pilote

Le buggy était uniquement chargé le soir sur le bivouac grâce notamment à des panneaux photovoltaïques.
"Nous avons connu quelques problèmes de connection électrique mais nous n'avons jamais connu de panne d'autonomie" déclare Charlène .

Une compétition pas comme les autres 

Le "Rallye Aïcha des Gazelles" développe une autre vision de la compétition automobile : pas de vitesse et pas de GPS mais une navigation à l’ancienne avec cartes, boussole et compas, uniquement en hors piste. Les Gazelles devaient effectuer un parcours en pointant le maximum de balises en un minimum de kilomètres.
Les deux amies ont vécu une expérience enrichissante. Ce n’est pas seulement une histoire de femmes, c’est également une aventure qui permet de se dépasser et de partager des valeurs telles que le courage, l’entraide, la solidarité… 
Contrairement à ce qu'elles imaginaient Charlène et Barbara durant les 1.000 kilomètres de course, n'ont jamais croisé d'antiloppe des steppes mais des dromadaires.




 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus