Metz: le gymnase square du Luxembourg évacué dans le calme, migrants et sdf relogés

Gymnase square du Luxembourg / © Fabrice Rosaci/ France 3 Lorraine
Gymnase square du Luxembourg / © Fabrice Rosaci/ France 3 Lorraine

Vendredi 15 novembre 2019, 36 personnes dont 27 demandeurs d'asile ont quitté le gymnase Square du Luxembourg à Metz qu'ils occupaient depuis près d'un mois. Les forces de l'ordre sont intervenues dès 6 heures.

Par Bruno Courtaux

Ce vendredi 15 novembre 2019 vers 6 heures, à la demande de la Ville de Metz, 36 personnes ont été évacuées du gymnase du square du Luxembourg par la force publique sur ordre du préfet de la Moselle.
Les 27 demandeurs d'asile ainsi que les sept sans domicile fixe qui occupaient ce lieu depuis le 11 octobre dernier ont été dirigés vers des structures d'hébergement en Moselle et Meurthe-et-Moselle.

Une opération qui s'est déroulée dans le calme aux dires de plusieurs associations présentes sur les lieux.
Pami elles, le collectif mosellan de lutte contre la misère (CMCLM). Il se dit satisfait de ces mesures de relogement mais déplore la lenteur des services de l'Etat, et le manque de considération envers ces personnes de la part de la Ville de Metz. "Les pouvoirs publics n'ont pas pris leurs responsabilités, ils auraient dû agir beaucoup plus rapidement", regrette Eric Graff, un des membres du collectif mosellan de lutte contre la misère.

Les pouvoirs publics auraient dû agir plus rapidement.
- Eric Graff, membre du collectif Mosellan de lutte contre la misère

"Il y a eu un manque d'humanité du côté de la ville de Metz, explique Eric Graff. Elle n'a pas vu ces personnes comme des êtres humains mais comme des personnes dont il fallait se débarrasser au plus vite." 

Il n'y a eu aucune concertation... La ville de Metz nous a traité par le mépris.
- Eric Graff, membre du collectif Mosellan de lutte contre la misère

Cette occupation n'est pas une première, cela fait plusieurs années désormais qu'à Metz, la situation des migrants et des demandeurs d'asile fait réagir les associations et certains des élus.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus