Moselle: portrait d'une libraire passionnée

Publié le

La vingt-quatrième fête de la librairie indépendante se déroulera Samedi 23 avril 2022. Rencontre avec la libraire Delphine Gratien, d'Ars-sur-Moselle, qui nous fait partager son amour de la lecture.

Chaque année, cette fête est l’occasion pour les libraires de réaffirmer le combat qu’ils mènent pour protéger leur métier et de célébrer avec tous les lecteurs leur amour des livres. La passion, c’est ce qui anime Delphine Gratien, libraire, avec sa sœur Evelyne. Elles ont créé "La Petite Librairie" en 2021 à Ars-sur-Moselle, commune de 4 700 habitants.

Ouvrir dans une petite ville, c’est un choix affirmé: "je pense que les grandes villes ont ce qu'il faut en librairies indépendantes et on ne va pas concurrencer des grandes enseignes nationales. Notre envie, c'est un projet à notre image, quelque chose de petit, de convivial et chaleureux".

La boutique voit passer toute la journée des lecteurs curieux, avides de découvrir des nouveaux auteurs. "Nous aimons les petites librairies. La plus-value, c'est les conseils. La libraire a lu chaque livre et elle peut nous faire partager son expérience" nous confie Marie-Claire. Pour Françoise, venir ici, "c'est comme être avec des amis. On est connu, on est écoutée".

Ce qui fait la différence, c'est la liberté des titres que l'on veut mettre en avant.

Delphine Gratien, Libraire

La proximité, c'est le secret des libraires indépendants pour tirer leur épingle du jeu: "La plupart des clients sont devenus des amis, des habitués. Il y a un vrai échange, la discussion commence autour d'un livre et va finir sur autre chose. C'est un vrai lien social"

Pour se démarquer, la professionnelle donne des conseils personnalisés: "Il y a vrai effort de notre part de chroniquer les romans qu'on a envie de partager avec les gens. Cela peut faire la différence. Je ne pense pas que l'on pourra faire de la concurrence aux géants mais en tout cas on est là, on a notre place et les gens nous soutiennent, c'est chouette".

Un amour des mots que la libraire a envie de défendre et de transmettre en mettent en avant les petites maisons d'éditions, les romans qui n'ont pas eu d'exposition médiatique ou des auteurs moins connus: "notre choix, c'est faire découvrir des nouvelles choses, faire sortir les clients de leur zone de confort".

Le dernier coup de cœur de Delphine: Blackwater de Michael McDowell, édité chez Monsieur Toussaint Louverture. Une série de six romans qui retrace une saga familiale dans une petite ville des Etats-Unis entre 1919 et 1969.

En Lorraine, on dénombre plus de 40 librairies indépendantes.