Moselle : le préfet répond aux questions pratiques liées au reconfinement

Courses dans les pays voisins pour les frontaliers, déplacements des mineurs scolarisés, co-voiturage, marchés de Noël, Laurent Touvet, préfet de la Moselle répond aux questions pratiques liées au confinement instauré le 29 octobre.
Laurent Touvet, préfet de la Moselle répond aux questions de la rédaction de France 3 Lorraine
Laurent Touvet, préfet de la Moselle répond aux questions de la rédaction de France 3 Lorraine © Louise Klethi / France Télévisions
Depuis le 29 octobre 2020 la France est à nouveau confinée et vit au rythme des attestations de sortie. Dans certaines situations il est difficile de savoir ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas : Laurent Touvet, préfet de la Moselle, lève le doute sur ces interrogations.

Faire ses courses dans un pays voisin à la Moselle ?

"Le Luxembourg n’oppose aucune restriction à la circulation pour entrer sur son territoire, l’Allemagne impose une quarantaine pour les personnes ayant un test Covid-19 positif mais accepte que les frontaliers viennent travailler ou faire des courses pour une durée inférieure à 24 heures."
Sur l’attestation il faudra cocher la case correspondant aux achats de première nécessité car elle pourra vous être demandée en France.

Etre seul pour faire ses courses ?

"On peut aller faire ses courses avec des personnes d’un même foyer, vivant sous le même toit. On ne doit pas se rassembler en groupe d’amis. Cependant il est conseillé d’y aller seul pour ne pas augmenter le nombre de personnes présentes au même moment dans le magasin."

Covoiturage autorisé ?

"Le covoiturage est toujours possible mais en respectant les gestes barrières, notamment en gardant son masque."

Attestation employeur et pause déjeuner ?

"L’attestation de l’employeur est valable pour aller travailler, si on veut exercer une autre activité durant la pause de midi, on doit remplir l’attestation de déplacement dérogatoire. Par exemple pour aller s’acheter à déjeuner, c’est un achat de première nécessité."

S’asseoir dans un parc ou une aire de jeux ?

"On peut s’assoir dans un parc ou devant une aire de jeu à condition de ne pas créer un groupe de plus de six personnes. C’est une sortie de loisir qui peut se faire dans un rayon maximal d’un kilomètre du domicile et dans la limite d’une heure quotidienne."

Déplacements des enfants mineurs ?

"Une attestation est à remplir par les directeurs d’écoles et établissements scolaires pour les parents accompagnant leurs enfants. 
Pour les mineurs non accompagnés, le carnet de correspondance de l’élève avec son emploi du temps suffit à justifier son déplacement aux heures d’ouverture des établissements scolaires. 
Les mineurs qui se déplacent seuls pour un autre motif que l’école doivent se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire signée par le titulaire de l’autorité parentale."

Grands-parents et petits-enfants réunis ?

"Les grands-parents peuvent toujours garder leurs petits-enfants et s’aider en famille, c’est le motif du déplacement familial impérieux qui permet aux grands-parents ou à tout autre personne de venir garder les enfants. Ils doivent s’assurer que leur état de santé leur permet de venir voir leurs petits-enfants. Mais s’il y a le moindre doute ou le moindre symptôme, il vaut mieux que chacun reste chez soi."

Test Covid-19 obligatoire pour cas contact ?

"Un cas contact doit aller se faire tester et doit respecter une règle d’isolement de sept jours, à moins que le résultat du test soit négatif et lui parvienne plus tôt. Il est obligatoire de se faire tester pour limiter la diffusion de la maladie."

Bénévolat toujours possible ?

"Le bénévolat reste possible si on est dans le cadre d’une association, il ne faut pas déguiser sous l’étiquette de bénévolat le fait d’aller rendre service à un ami ou une personne de sa famille."

Chasse autorisée ?

"Si c’est une chasse plaisir, elle n’est pas autorisée. Si c’est une chasse qui contribue à une mission d’intérêt général pour la destruction des animaux nuisibles elle est autorisée. Nous avons en Moselle un très grand nombre de sangliers et il est nécessaire de continuer à les tirer en limitant les groupes de chasseurs à un petit nombre."

Saint-Nicolas et marchés de Noël maintenus ?

"Je ne peux rien confirmer, cette réponse sera donnée en temps voulu au mois de décembre lorsque nous connaitrons l’état sanitaire du pays et les règles qui s’appliqueront à ce moent là. Cependant tout laisse penser qu’il sera très difficile de tenir des marchés de Noël et que les organisateurs doivent faire preuve d’imagination pour inventer des nouvelles formules comme des marchés de Noël virtuels. Ce n’est pas aussi joyeux mais ça peut combler un certain manque ou malheureusement renoncer pour cette année."

Par ailleurs des informations pratiques concernant les périmètres du port du masque en Moselle sont disponibles sur le site de la Préfecture de Moselle.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus - confinement : conseils pratiques santé société confinement coronavirus/covid-19