Moselle : la réouverture très attendue du zoo d'Amnéville et du parc animalier de Sainte-Croix

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stiliana Peev
Réouverture des parcs animaliers en Moselle en ce début du mois de juin 2020
Réouverture des parcs animaliers en Moselle en ce début du mois de juin 2020 © France Télévisions

Le zoo d’Amnéville et le parc animalier de Sainte-Croix ouvrent leurs portes au public à partir de ce week-end 6 juin 2020. Les visiteurs seront certainement nombreux à venir dès ces premiers jours de reprise. 


Après deux mois et demi de confinement, les animaux et le personnel des parcs animaliers seront contents de retrouver les familles. De leur côté, les visiteurs sont nombreux à vouloir (re)venir, mais les abonnés auront le privilège d’être les premiers à arpenter les allées. 

Honneur aux abonnés  

Le Zoo d’Amneville, tout comme le parc de Sainte-Croix, met à l’honneur ses abonnés qui les ont soutenu pendant cette période difficile. Ainsi, dès ce jeudi 4 juin 2020, les abonnés du zoo d’Amnéville pourrons accéder au site : cette journée leur est réservée.

"On ne doute pas que les gens ont hâte de revenir. On a eu beaucoup de coups de fil, beaucoup de messages sur les réseaux sociaux", confie Yannick Dupire, chargé de la communication du zoo d'Amnéville.

De la même façon, ce week-end à partir du samedi 6 juin 2020, le parc Sainte-Croix ouvre lui aussi ses portes à ses seuls abonnés. L’ouverture pour le grand public ne se fera qu'à partir du 10 juin prochain.
 

Depuis l’annonce du déconfinement, nous avons multiplié par dix le nombre de réservations
- Clément Leroux, directeur de la communication du parc Sainte-Croix

 

"Nous avons 10.000 abonnés, des ambassadeurs du parc. Nous avons eu énormément d’appels, de mails. Nous sommes fermés depuis deux mois et demi, il y a une vraie attente du public. Depuis l’annonce du déconfinement, nous avons multiplié par dix le nombre de réservations. Mais il reste toujours des disponibilités dans les lodges pour le mois de juin, juillet et août", explique Clément Leroux, directeur de la communication du parc Sainte-Croix. 

Et si vous êtes impatient, vous pouvez toujours vous abonner sur les sites web des deux parcs et y accéder en priorité.

La billetterie en ligne fortement conseillée

À partir de 5 juin, tout le monde pourras accéder au zoo d’Amnéville, l’achat des billets en ligne est fortement conseillé. Les réservations en ligne sont ouvertes à partir de ce jeudi 4 juin 2020. 

"On insiste pour que les gens aillent réserver sur le site web. Ils donnent un créneau horaire d’arrivée et cela permet d’éviter l’embouteillage à l’entrée et de limiter les contacts," précise Yannick Dupire, chargé de la communication du zoo.

Même préconisation pour le domaine de Sainte-Croix. Il n’y a pas de quotas pour le nombre d’entrées mais l’achat en ligne des billets est fortement conseillé.

"Réservez vos billets en ligne ! ça vous coûte moins cher et ça évite le flux de personnes et les files d’attente", insiste Clément Leroux, directeur de la communication du parc de Sainte-Croix

Tarif réduit 

Pour cette reprise d’activité, les deux parcs proposent des billets promotionnels. Ainsi, pour rentrer au parc de Sainte-Croix vous aurez une remise entre 1,50 euros et 4,50 euros en fonction du jour que vous choisiriez. Pour le zoo d’Amnéville, le prix du billet adulte est à 29,50 euros au lieu de 34 euros. Le tarif enfant est à 23,50 au lieu de 27 euros. 

Sur place, la restauration reste ouverte dans les deux parcs avec des précautions au niveau des normes sanitaires. En revanche, les animations et les spectacles en intérieur sont annulés. Au parc de Sainte-Croix, des guides seront présents pour faire des visites en petits groupes.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.