• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Moselle: des vestiges de -800 jusqu’au XIVème siècle découverts à Argancy

Sur le site archéologique d'Argancy, les professionnels de l'Histoire s'activent pour exhumer tous les vestiges. Ils ont découvert un four à pain datant de l'époque gallo-romaine. / © Emmanuel Andre.France 3 Lorraine
Sur le site archéologique d'Argancy, les professionnels de l'Histoire s'activent pour exhumer tous les vestiges. Ils ont découvert un four à pain datant de l'époque gallo-romaine. / © Emmanuel Andre.France 3 Lorraine

Le prochain lotissement qui doit se construire à Argancy, en Moselle, attendra. Ce n’est pas une, mais trois périodes différentes qui ont été découvertes sur ce secteur par les archéologues de l’Inrap Grand-Est. Visite ce mardi 28 mai.
 

Par Pierre Thillot

Les archéologues de l’Inrap Grand-Est ont mis en évidence plusieurs sites archéologiques de périodes différentes à Argancy, en Moselle.
Nous l'avons visité ce mardi 28 mai 2019. La conséquence immédiate de ces découvertes est que le prochain lotissement, qui doit s'étendre sur 5.500met qui doit accueillir 36 habitations l'an prochain, devra attendre pour la poursuite des travaux d'aménagement.

Sur le site, la période la plus âgée débute aux alentours de –800 (âge du bronze, premier âge du fer), vient ensuite un secteur daté de l’Antiquité et enfin, une dernière partie rassemble des éléments provenant du Haut Moyen Âge.
Grâce à leurs outils, les archéologues découvrent de nombreux objets leur permettant de dater la période du site. / © Emmanuel Andre.France 3 Lorraine
Grâce à leurs outils, les archéologues découvrent de nombreux objets leur permettant de dater la période du site. / © Emmanuel Andre.France 3 Lorraine
Entre habitations, sépultures et mobiliers, les archéologues ont du pain sur la planche.
"La céramique nous intéresse tout particulièrement, elle nous permet de dater les vestiges", explique Magalie Mondy, archéologue et responsable du chantier de fouilles.

Un secteur archéologique chargé

Les archéologues creusent minutieusement, enlèvent les particules de terre grâce à des pinceaux et les objets historiques resplendissent.

Des sépultures ont également été mises au jour par les historiens.
"Nous avons trouvé deux squelettes. Un d’enfant et un autre d’adolescent. Ils proviendraient de la période carolingienne. L’adolescent a les membres inférieurs fléchis, normalement à cette période, il devrait reposer sur le dos avec les membres inférieurs en extension" indique Arnaud Lefevre, archéologue. Une étude des corps devrait permettre de répondre à cette question.
 
Ce squelette, d'un adolescent, provient de l'époque carolingienne. Sa posture interroge les archéologues du site. / © Emmanuel Andre.France 3 Lorraine
Ce squelette, d'un adolescent, provient de l'époque carolingienne. Sa posture interroge les archéologues du site. / © Emmanuel Andre.France 3 Lorraine
Des incinérations, provenant principalement de l’âge du bronze, ont été exhumées par les archéologues. Des ossements d’animaux ont également été retrouvés.

On peut envisager la présence d’une villa romaine à cet endroit 
- Magalie Mondy, archéologue Inrap Grand-Est

En 1998, une fouille archéologique s’était déjà déroulée dans le même secteur. À cette époque, les archéologues avaient découvert des vestiges similaires à ceux exhumés en ce mois de mai 2019.
Après des fouilles minutieuses, une grande partie des reliques devraient être étudiée de façon plus approfondie.
 

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus