Une pétition pour empêcher la destruction d'arbres centenaires fait un carton à Novéant-sur-Moselle et bien au-delà

Publié le
Écrit par Christophe Gomond
"Pour les arbres" c'est le nom d'un collectif qui s'oppose à la destruction des platanes et des marronniers.
"Pour les arbres" c'est le nom d'un collectif qui s'oppose à la destruction des platanes et des marronniers. © Guillaume Robin/ FTV

La mairie de Novéant-sur-Moselle prévoit d'abattre des marronniers et des platanes -dont certains sont centenaires- pour créer en 2021 un nouveau parking à côté de la gare. Une pétition en ligne pour s'opposer à la destruction des ces arbres remporte un vif succès.

Pour permettre le stationnement de tous ceux qui prennent le train quotidiennement en direction de Nancy ou de Metz, la municipalité de Novéant-sur-Moselle a prévu de créer en 2021 un nouveau parking à côté de la gare.
Problème, la construction de ces nouvelles places de stationnement et la création d'un giratoire doivent entraîner la destruction d'une vingtaine d'arbres, dont certains sont centenaires, comme des marronniers et des platanes. "Il y a 7.000 véhicules par jour en transit à hauteur du giratoire qu'on veut construire" explique le maire Philippe Renauld. 

Il faut sécuriser ce carrefour et notamment l'accès à la gare pour les piétons.

Philippe Renauld, maire de Novéant-sur-Moselle

"Dans le projet actuel, on ne pourra pas préserver tous les arbres même si on va essayer d'en garder un maximum. A la place, 47 nouveaux arbres vont être plantés donc question niches écologiques je pense qu'on va répondre abondamment à la demande." 
Ce n'est pas du tout l'avis des opposants réunis au sein d'un collectif "Pour les arbres". "Pour qu'un arbre soit intéressant, il faut qu'il ait un tronc de 60 centimètres de diamètre pour pouvoir accueillir des insectes, des oiseaux et éventuellement des petits mammifères. C'est le cas de ces arbres-là", explique Sylvie, une opposante à la destruction de ces arbres âgés. "Vous savez il y a un réchauffement climatique, vous savez il y a une urgence à faire quelque chose et là devant l'inertie générale il y a beaucoup de citoyens qui commencent à vouloir se bouger".

On ne peut pas du tout dire que c'est équivalent de replanter de jeunes arbres.

Sylvie, opposante au projet

Une pétition qui marche

Mise en ligne le 22 novembre 2020 sur le site mes opinions.com, une pétition a déjà recueilli plus de 42.000 signatures deux semaines plus tard. Sachant que la commune de Novéant compte quelques 1.800 habitants, cela veut dire qu'une écrasante majorité des contributeurs n'habite pas sur place et ne connait pas forcément le dossier.
Dans les commentaires, beaucoup d'internautes s'insurgent contre le projet de la municipalité de Novéant. Pour Annick: "ces arbres sont majestueux, ce serait un crime de les abattre". Un contributeur anonyme renchérit :"c'est vraiment catastrophique d'abattre des arbres centenaires qui donnent de la fraicheur, de l'ombre et de l'oxygène. On a bien besoin de ces arbres avec le réchauffement climatique". Christophe pour sa part, exprime son mécontentement: " Parce que cette place n'a pas à être dénaturée. Et qu'il y a peu d'espaces verts sur la commune. Des places de parking il y en a suffisamment".

"click & protest"

En lançant ce projet d'urbanisme, le maire était loin d'imaginer qu'il devrait faire face à une fronde si importante.
"Avec le confinement,  on a découvert le click & collect, aujourd'hui on est dans le click & protest" se désole Philippe Renauld tout en rappelant qu'il souhaite végétaliser l'entrée de sa commune.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.