Réforme territoriale : Metz perd la direction de la Zone de défense

© MaxPPP
© MaxPPP

L'information a été officiellement donnée par le communiqué du Conseil des ministres du mercredi 9 décembre 2015 : le siège de la zone de défense et de sécurité Est, actuellement situé à Metz, est transféré à Strasbourg. Toutefois les services restent positionnés à Metz pour l'instant.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond


"Le siège de la zone de défense et de sécurité Est, actuellement situé à Metz, est transféré à Strasbourg, futur chef-lieu de la région Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine en vertu de la loi du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions. Cette évolution sera sans effet sur la localisation des services zonaux qui seront maintenus à Metz. Elle permettra la désignation du préfet de la région Alsace- Champagne-Ardenne- Lorraine, préfet d’Alsace en qualité de préfet de la zone de défense et de sécurité Est." Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 9 décembre 2015.


La France est actuellement divisée en 7 zones de défense dont celle de l'Est implantée à Metz depuis 1951 (voir le décret de l'époque). Toutefois, si le préfet siège à Strasbourg, les services resteront positionnés dans la capitale Lorraine pour l'instant.

Le Préfet de la Zone de Défense est en même temps Préfet de la région et Préfet du département chef-lieu de la zone. A ce titre, il dirige désormais (en lieu et place du Préfet de Lorraine) l’action des Préfets de région Lorraine, Champagne-Ardenne et Alsace (auxquelles se sont ajoutées le 1er juillet 2000 la Bourgogne et Franche-Comté) et des dix-huit départements qui les composent (Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, Marne, Ardennes, Aube, Haute-Marne, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Yonne, Côte-d'Or, Saône-et-Loire, Nièvre, Territoire de Belfort, Doubs, Jura, Haute-Saône) en matière de défense et de sécurité civile(sécurité des biens et des personnes).

Le rôle du Préfet de la Zone de Défense Est est d'animer et coordonner la préparation et la mise en œuvre des actions de défense civile : ce sont toutes les mesures de défense qui ne relèvent pas des autorités militaires, destinées à protéger la population civile de risques qui peuvent être la conséquence d’une catastrophe écologique par exemple (source : préfecture de la Moselle).

Le site de la Préfecture de Zone de Défense (cliquez pour y accéder).

Dans un communiqué envoyé quelques heures après la parution de notre article et la levée de bouclier d'élus lorrains qui a suivi, le Premier ministre Manuel Valls a précisé que : "Même si le préfet de la nouvelle région, qui siège à Strasbourg, assume juridiquement la fonction de préfet de zone, l’ensemble des services zonaux (état-major, secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur, direction zonale de la police aux frontières, centre opérationnel zonal) demeurent à Metz. De même, le préfet délégué qui assure au quotidien la direction de la zone continue de résider à Metz."

Le communiqué :




Sur le même sujet

À la découverte de la fabrication de l'eau de Soultzmatt

Les + Lus