Sarrebourg : des couturières de la ville fabriquent des poches pour les bébés kangourous

En janvier 2020, suite aux incendies en Australie, des couturières de Sarrebourg confectionnent des poches pour les bébés kangourous orphelins. / © France 3 Lorraine - Christophe Gomond
En janvier 2020, suite aux incendies en Australie, des couturières de Sarrebourg confectionnent des poches pour les bébés kangourous orphelins. / © France 3 Lorraine - Christophe Gomond

L'Australie est depuis décembre ravagée par une vague d'incendies et des milliers de bébés kangourous se retrouvent orphelins. En cette fin janvier 2020, à près de 20.000 kilomètres, en Moselle, des petites mains se mobilisent pour confectionner des poches afin de recueillir les petits marsupiaux.

Par Thierry Pernin

Les images des incendies en Australie de décembre 2019 sont encore dans toutes les mémoires. Et les animaux sont particulièrement touchés. Au moins un milliard d'entre eux ont péri et beaucoup de petits kangourous se sont retrouvés orphelins de leur mère.

En cette fin janvier 2020, une pasteure protestante de Sarrebourg, dont la fille vit en Australie, s'est tout de suite sentie concernée par cette situation. Elle y est allée de fin septembre à mi-octobre 2019. Les feux ont commencé à son retour. 

Devant cette impuissance, je me suis demandé ce qu’on peut faire. A ce moment-là, est arrivée à mes oreilles cette initiative du parc australien de Carcassonne pour la confection de poches.
- Régine Lehner, Pasteure à Sarrebourg

Comme dans la poche maternelle

Aussitôt, la pasteure a rassemblé toutes les bonnes volontés du secteur pour confectionner des poches en tissu.
Objectif: permettre aux bébés marsupiaux devenus orphelins de poursuivre leur croissance un peu comme s'ils étaient dans la poche ventrale de leur mère. Son projet a suscité l'adhésion rapide de plusieurs couturières. Elles ont tout de suite dit oui.

On les a vus à la télé et c'était tellement désespérant! C'est le seul moyen pour les aider. On pense qu'ils auront un peu de bonheur avec ça. 
- Une couturière

Au total, ces dames au grand coeur ont confectionné deux cents poches de tailles différentes, de quinze à soixante-dix centimètres de hauteur pour accueillir des bébés marsupiaux de plusieurs espèces. Les poches seront envoyées prochainement au parc australien de Carcassonne avant de rejoindre l'Océanie dans la foulée.

Sur le même sujet

Les + Lus