Soldes d'été : à Metz un démarrage -trop- en douceur

A Metz les soldes ont démarré ce mercredi 15 juillet, deux semaines après la date inialement prévue. Mais le coronavirus est passé par là et le coeur, semble-t-il, n'y est pas vraiment.

Les soldes ont démarré sous la grisaille à Metz
Les soldes ont démarré sous la grisaille à Metz © Fabrice Rosaci. France Télévisions
A Metz les soldes ont démarré ce mercredi 15 juillet 2020, un décalage de deux semaines par rapport à la date prévue initialement. Un décalage en raison bien sûr de la crise sanitaire. Trop tard? Les clients sont-ils au rendez-vous?  
A en croire les professionnels rencontrés à Metz quelques heures après l'ouverture des magasins il semblerait que non. Pour l'instant. 
Il est vrai que tous attendent le premier week-end de soldes pour avoir une idée plus précise de la tendance.

Peu de monde dans les magasins

Pour ce qui est de ce premier jour, une évidence s'impose : il y a moins de monde dans les  rues et les magasins.  Al'image de la rue Serpenoise. Cette grande artère commerçante de centre-ville est noire de monde en temps normal lors d'un premier jour de soldes. Mais force est de constater que les clients avancent en ordre dispersé ce mercredi.
Des soldes bien calmes à Metz. Arrivent-ils trop tard dans la saison?
Des soldes bien calmes à Metz. Arrivent-ils trop tard dans la saison? © Fabrice Rosaci. France Télévisions

Nous enregistrons environ 40% de chiffre d'affaires en moins par rapport à un premier jour de soldes classique, avec une fréquentation de moitié inférieure

Isabelle Toufanie, directrice du Printemps à Metz

Pour la directrice de ce grand magasin, il eût été préférable de faire démarrer les soldes le 26 juin ''comme l'a fait le Luxembourg d'ailleurs'' car de nombreux clients sont probablement partis au Grand-Duché pour dépenser leur panier,
''Et puis, beaucoup de consommateurs sont déjà partis en vacances et dépenseront ailleurs qu'à Metz'' soupire Isabelle Toufanie.

Clientèle clairsemée

Autre constatation  qui n'est pas de nature à rassurer, les touristes étrangers, allemands notamment, sont beaucoup moins nombreux qu'à l'accoutumée en cette période de l'année.
Même si l'on commence à sentir ''un frémissement'' de ce côté-là, constate Anne Rousselle une commerçante indépendante qui distribue la marque Serge Blanco au centre-ville. "Essentiellement d'ailleurs des touristes qui ont choisi de faire une pause-soldes à Metz sur la route des vacances", explique t-elle. Cette commerçante explique qu'elle veut rester optimiste car, si les clients sont moins nombreux, ils dépensent plus qu'à l'accoutumée pour ce premier jour.
Dans cette boutique, peu de monde mais des achats plus importants.
Dans cette boutique, peu de monde mais des achats plus importants. © Fabrice Rosaci. France Télévisions
Quel que soit le succès de ces soldes d'été, tous les commerçants s'accordent à dire que les mois "perdus" au printemps ne se rattraperont plus, et que les vêtements habituellement vendus à cette période, comme les vestes à manches longues, les pulls et autres habits d'intersaison risquent de leur rester sur les bras. Pour  Isabelle Toufanie  son magasin risque bien de perdre entre 20 et 30% de chiffre d'affaire sur l'année, ce qui est très important.

L'enjeu de ces soldes est très important pour les commerçants. Il s'agit d'une part de rattraper -un peu- les pertes enregistrées au printemps, d'autre part de vendre suffisamment pour dégager la trésorerie qui leur permettra d'acheter les stocks de l'automne et de l'hiver. Et comme la période des soldes est moins longue (quatre semaines) il faut vendre vite.

Des rabais très important dès le premier jour

Dès le premier jour de soldes les rabais et remises pratiqués sont très importants. -50% et même -70%!
''Ce sont des rabais que nous pratiquons habituellement après une semaine ou même deux de soldes'' expliquent Isabelle Toufanie et Anne Rouselle pour leur enseigne respective.

Et les clients en profitent, comme Valentina qui attendaient le début des soldes avec impatience
durée de la vidéo: 00 min 22
Metz : les bonnes affaires des soldes 2020 ©France 3 Lorraine
 Partout dans le vitrines et les rayons les mêmes affichages et surtout... Les mêmes stocks, encore très importants.
Les remises affichées sont déjà très importantes pour le premier jour des soldes.
Les remises affichées sont déjà très importantes pour le premier jour des soldes. © Fabrice Rosaci. France Télévisions
Ces remises très attractives permettront-elles aux commerces d'écluser la plus grande partie de leurs stocks? Les professionnels en doutent malheureusement car ils n'attendent pas vraiment d'affluence record dans les prochains jours. Les stocks d'invendus devraient être inversement proportionnels à la trésorerie disponible en septembre.  Il sera alors temps pour beaucoup de faire les comptes. Mais ceci est une autre histoire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie consommation déconfinement société