La fille de Jacques Brel à Thionville

Quarante ans après la disparition de Jacques Brel, le centre, qui porte son nom à Thionville, célèbre l'événement, ce dimanche 7 octobre, en présence de sa fille, France, en collaboration avec la Ville de Thionville et en partenariat avec la Fondation Jacques Brel de Bruxelles.

En présence de sa fille, France Brel, en collaboration avec la Ville de Thionville et en partenariat avec la Fondation Jacques Brel de Bruxelles, le centre Jacques Brel de Thionville, qui porte ce nom avec fierté depuis 1979, rend hommage à l'artiste, dimanche 7 octobre 2018, quarante ans après sa disparition. 

Au programme de cette journée, pour vivifier l'empreinte "brelienne" à Thionville et rappeler la force de son œuvre :

  • A  11h s'est déroulée la cérémonie officielle à l’initiative du maire de Thionville, Pierre Cuny, en présence de France Brel pour l’inauguration du jardin Jacques Brel à Puzzle. Suivront l'inauguration des expositions et un cocktail Dédicace des livres de France Brel.
  • A 15h un concert est donné au théâtre municipal de Thionville avec l’Orchestre d’Harmonie de la Musique des Gardiens de la Paix de Paris. Lui succéderont un récital de vingt chansons de Jacques Brel, proposé par Marc Fouquet, Basse dans les chœurs de Radio France et une dédicace des livres de France Brel.
  •  

Un peu d'histoire


En avril 1979, le baptême du centre Jacques Brel a été une grande manifestation artistique et culturelle, avec la présence de Miche Brel, du Consul Général de Belgique, de Bruno Brel chanteur et neveu de Jacques Brel.

D’autres rencontres ont suivi avec France Brel et la Fondation, qui ont permis des collaborations très fructueuses et des réalisations portées par les deux structures.
 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité