Municipales 2020 en Lorraine : très faible participation, ces élections n’auront pas réussi à mobiliser les électeurs

Moins de la moitié des électeurs lorrains se sont déplacés pour voter au second tour des élections municipales ce dimanche 28 juin 2020. Les taux de participation ne sont pas beaucoup plus élevés qu’au premier tour. Un scrutin dans un contexte atypique de crise sanitaire qui n'a pas mobilisé.
Très faible mobilisation des électeurs en Lorraine pour ce second tour des élections municipales 2020
Très faible mobilisation des électeurs en Lorraine pour ce second tour des élections municipales 2020 © Jean-Christophe Dupuis-Rémond, FTV
Peu de rebond pour les taux de participation à 17h au deuxième tour des élections municipales. Les électeurs lorrains ont majoritairement boudé les urnes ce dimanche 28 juin 2020, soit par désintérêt, soit par peur du coronavirus, et ce malgré des mesures sanitaires bien plus strictes qu’au premier tour.

La tendance annoncée ce midi se confirme, c’est en Meurthe-et-Moselle que la participation a été la plus faible avec 39 % contre 52.90 % au second tour de 2014, soit 12% de moins !  Un taux de participation quasi égal à celui du premier tour le 15 mars dernier (39,20%).
A 17h, moins de la moitié des électeurs lorrains s'étaient déplacés pour le second tour des élections municipales 2020
A 17h, moins de la moitié des électeurs lorrains s'étaient déplacés pour le second tour des élections municipales 2020 © JCDR, FTV

Les Mosellans ont été un peu plus nombreux à se mobiliser qu’au premier tour, et que leur voisins de Meurthe et Moselle, avec un taux de participation de 42,52 % ce dimanche à 17h, contre 35,23 % au premier tour. C’est tout de même un quart de moins qu’au second tour des élections municipales de 2014 ( 69%) ! La différence est de taille !

Les Meusiens font un peu mieux qu'au premier tour avec 43.51 % de participation à 17h, c'est 2 % de mieux qu'au premier tour, mais nettement inférieur au second tour des élections de 2014 où près de 55 % des électeurs meusiens étaient allés voter.

Dans les Vosges, alors que plus des 2/3 des électeurs étaient venus voter en 2014 ( 67,36%) , ce dimanche seulement 42,8 % des électeurs vosgiens se sont déplacés. Ils étaient encore moins nombreux à se mobiliser aujourd’hui qu’au premier tour le 15 mars 2020 : 45,39 %. Une participation très faible des Vosgiens habitués à être les champions en terme d’assiduité aux élections, que ce soit par rapport au reste de la Lorraine, ou de la France.

Globalement, les Lorrains restent tout de même plus mobilisés que la moyenne des Français qui s'affichait à 34, 67 % à 17h..

Participation à la mi-journée

Les taux de participation au deuxième tour des élections municipales, et à la mi-journée, n’ont jamais été aussi bas ! Il faut dire que la crise du coronavirus n’est pas encore totalement passée, et que ce scrutin se déroule trois mois après le premier. Le soufflet a eu le temps de retomber, l’intérêt des citoyens aussi.

C’est la Meurthe-et-Moselle qui enregistre la plus faible participation ce dimanche 28 juin 2020 à midi avec seulement 14 % d’électeurs, contre 18.58 % au premier tour le 15 mars dernier. Pour mémoire, ils étaient 22.47 % en 2014.
Comme à leur habitude, les vosgiens sont les plus nombreux à se déplacer pour aller voter
Comme à leur habitude, les vosgiens sont les plus nombreux à se déplacer pour aller voter © JDCR, FTV
A Nancy, un électeur sur cinq a fait son devoir de citoyen ce matin, avec un taux à 12h qui s'élève à 19.57 %, c'est un peumieux que la moyenne du département.

En Moselle, 18, 13 % des électeurs sont allés déposer leur bulletin dans l’urne ce matin, soit à peu près autant qu’au premier tour. En revanche, si l’on compare avec le deuxième tour des élections de 2014, c’est la chute libre : 27, 48% des Mosellans s’étaient alors déplacés.

La Meuse fait un peu mieux avec un taux de participation ce dimanche 28 juin à midi qui s’élève à  19.74 % . C’est toute fois moins qu’en 2014 où 23.20 % des électeurs s’étaient déplacés aux urnes.

Les vosgiens champions de la participation

Enfin, comme à leur habitude, les Vosgiens sont les champions du taux de participation aux élections, avec 23.12 % ,soit près d’un sur cinq. Même si, dans ce département aussi, la mobilisation est moindre qu’en 2014, 27.80 % , l’écart n’est pas aussi grand ente les deux élections.

Globalement, les Lorrains se sont tout de même beaucoup plus mobilisés ce matin que la moyenne des français, qui s’élevait à midi à 15.29 % , soit une chute de près de 5 % par rapport à 2014.

Est –ce la peur du coronavirus, qui n’est pas totalement éradiqué, où la lassitude des citoyens qui justifient ces chiffres, ou peut-être encore l’absence de campagne réelle sur le terrain… En tout cas, ces taux de participation particulièrement bas resteront dans l’Histoire. Certains se demandent même si, avec aussi peu d’électeurs, les élus ont toujours une légitimité….
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections