• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

METEO. Nancy: “Buvez de petites quantités d'eau régulièrement”

Jusqu'à 37 degrés attendus à Nancy mercredi 26 juin 2019 / © Jean-François Didier
Jusqu'à 37 degrés attendus à Nancy mercredi 26 juin 2019 / © Jean-François Didier

Boire un verre d'eau toutes les deux heures, fermer les volets et les fenêtres la journée, éviter de sortir entre 11 et 18h, autant de conseils de bon sens à suivre absolument par ces temps de canicule en Lorraine. Mode d'emploi.

Par Cécile Boisson

Il va faire chaud très chaud cette semaine en lorraine.
Ce lundi 24 juin 2019, le mercure commence à grimper mais c’est à partir de demain que l’on pourra véritablement parler de canicule en Lorraine avec un pic à 37 degrés mercredi en journée et à 26 degrés la nuit.
Les températures ne devraient pas redescendre avant samedi 29 juin.
 
Avant que la chaleur ne s’installe nous sommes allés poser quelques questions au docteur Thiry-Chauvac, médecin généraliste à Villers-Lès-Nancy.
 
  • Comment se protéger de la chaleur?
Pour cela il faut déjà protéger son domicile de la chaleur!
Il faut penser à fermer ses volets mais ne pas oublier de fermer également ses fenêtres! Une fois que la chaleur s'installe vous ne pourrez plus revenir en arrière. Vous devez ouvrir la nuit et bien penser à refermer le matin.
C'est un conseil de bon sens qu'il faut suivre tous les jours de chaleur. Normalement vous n'aurez pas besoin de mettre de linge mouillé aux fenêtres en suivant ce simple conseil.
Portez des vêtements amples et légers de préférence et mouillez-vous le corps et les cheveux si besoin.
 
  • Quoi boire et quoi manger?
On boit de l'eau pour éviter la déshydratation!
Pour une personne normale c'est un verre d'eau toutes les deux heures, pour une personne âgée un verre d'eau toutes les heures. On évite l'eau glacée et les glaçons.
L'idéal c'est de remplir son verre avec 1/3 d'eau réfrigérée et 2/3 d'eau à température ambiante. L'eau pétillante en complément c'est très bien pour les personnes âgées qui ont du mal à boire. 
On peut aussi ajouter du sirop sauf pour les diabétiques. Il n'y pas de contre-indications pour boire du thé tiède et de la tisane.
Pour la nourriture on privilégie les crudités ainsi que les fruits gorgés d'eau comme le melon ou la pastèque. Mais on pense à manger aussi un peu de féculent avec comme du riz et des pâtes car je ne serais pas surprise de voir des gastro-entérites se multiplier avec la canicule! 
 
  • Qu'est-ce qu'on évite de faire?
On évite dans la mesure du possible de sortir entre 11 et 18h, sinon on cherche l'ombre et les parcs pour éviter le coup de chaleur. 
On proscrit le sport pendant ces quelques jours. On ne laisse pas ses enfants sortir sans protection: casquette et crème solaire et on les hydrate eux aussi!
Enfin on pense à débrancher ses appareils électriques qui produisent de la chaleur et on évite d'utiliser four et sèche-linge.
 
Tous les points d'eau vont être pris d'assaut cette semaine / © Jean-François Didier
Tous les points d'eau vont être pris d'assaut cette semaine / © Jean-François Didier


Les recommandations de la préfecture de Meurthe-et-Moselle :  

L'idée fraîcheur

Et pourquoi ne pas se concocter une boisson maison à emporter sur son lieu de travail par exemple.
Le mélange citron, concombre, menthe et eau répond parfaitement aux attentes d'une hydratation nécessaire en cas de canicule.
Ainsi, le concombre hydrate tandis que le citron apporte la vitamine C. Résultat : un mélange simple, équilibré et peu cher.
La recette : 
1 litre d'eau gazeuse, 1 demi-concombre, 1 demi citron, 2 ou 3 feuilles de menthe.
Lavez le citron et le concombre, les couper en fines tranches.
Mettre tous les ingrédients dans une carafe et mettre au frais 1/2 heure minimum.
C'est prêt, bonne dégustation !

Besoin de plus de fraîcheur ? Regardez notre rafraichissante story Instagram.




 

Conseils aux cœurs fragiles

La chaleur est un facteur de risque accru pour les personnes cardiaques.
La Fédération française de Cardiologie rappelle que sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent et le sang se réparti vers les extrémités. Le cœur est alors obligé de pomper davantage, augmentant ainsi le rythme cardiaque de 10 à 15 pulsations/minute de plus, même au repos.
Les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ou vulnérables et les jeunes enfants peuvent se trouver particulièrement fragilisés par un mercure élevé.
Il est également conseillé aux hypertendus de consulter sans tarder leur médecin traitant. En effet les diurétiques, qui leur sont bien souvent prescrits, accentuent la perte d'eau dans l'organisme. Il n'est toutefois pas question d’arrêter le traitement sans avis médical, mais indispensable de s’hydrater davantage, en privilégiant en accord avec son médecin traitant, la consommation de solutions salées ou d’eaux naturellement salées (type Badoit ou Vichy).

 

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus