• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy, Metz : surveillance renforcée sur les marchés de Saint-Nicolas et de Noël

Nancy : surveillance renforcée sur les marchés de Saint-Nicolas au lendemain de l'attentat à Strasbourg, mercredi 12 décembre 2018. / © Laurence Duvoid / France 3 Lorraine
Nancy : surveillance renforcée sur les marchés de Saint-Nicolas au lendemain de l'attentat à Strasbourg, mercredi 12 décembre 2018. / © Laurence Duvoid / France 3 Lorraine

Au lendemain de l'attentat survenu à Strasbourg, des mesures de sécurité renforcées sont attendues sur les marchés de Noël en Lorraine. C'est le cas notamment à Metz, l'un des plus importants de France et à Nancy où nous nous sommes rendus ce mercredi 12 décembre.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Avec le renforcement du plan Vigipirate qui est passé dans la nuit au niveau "Urgence attentat", les municipalités ont ajoutée de nouvelles mesures à celles annoncées en début d'après-midi par les préfectures ce mercredi 12 décembre 2018

Deux millions de visiteurs transitent par les différents marchés de Noël à Metz (Moselle) pendant la quarantaine de jours durant laquelle ils se déroulent. Cela fait de Metz le second marché de Noël en France après celui de Strasbourg.
Un marché pour lequel la surveillance va être renforcé dès aujourd'hui ont annoncé conjointement Didier Martin, le préfet de la Moselle et Sébastien Koenig, l'adjoint au Maire de la Ville de Metz en charge de la sécurité. $

Des contrôles aléatoires vont se multiplier pour vérifier les sac des visiteurs et des patrouilles tant de la police municipale et de la police nationale sont renforcées. Des CRS vont s'ajouter à ces personnels, sur et autour des marchés de Noël de Metz ainsi que des patrouilles de militaires de l’opération Sentinelle.

800.000 visiteurs à Nancy

A Nancy, notre équipe, Laurence Duvoid et Olivier Bouillon, ont constaté la présence renforcée des policiers municipaux en patrouille à l'ouverture du Grand Village de Saint-Nicolas, le marché de Saint-Nicolas, place Charles III à 11 heures.
A Nancy, la présence des policiers municipaux est visible sur les marchés de Saint-Nicolas. / © Laurence Duvoid. France 3 lorraine
A Nancy, la présence des policiers municipaux est visible sur les marchés de Saint-Nicolas. / © Laurence Duvoid. France 3 lorraine
Interrogé, Sébastien Duchowicz, le président des Vitrines de Nancy, organisateur du marché, leur a expliqué "attendre les préconisations des services de l'Etat.

Dès l'ouverture cette année, comme depuis 2015, la sécurité a été renforcée. Nous avons à la fois des plots en béton, des vigiles t une présence par rondes de la police municipale."


Au total 800.000 visiteurs devraient arpenter les rues de Nancy à l'occasion de ces festivités de fin d'année.

Pour les encadrer, jusqu'à ce matin, deux vigiles sont présents en continu pendant les heures d'ouverture en semaine. une troisième personne renforece l'effectif du vendredi au dimanche; Un maître-chien est également présent la nuit. Une sécurité qui a un coût pour les Vitrines : 40.000 euros.

Forces mobiles supplémentaires à Nancy

En début d'après-midi, la préfecture  de Meurthe-et-Moselle a annoncé par communiqué qu'

"aucune manifestation prévue dans le cadre des festivités de Noël n’a été annulée"

dans le département.

Le passage au niveau "Urgence attentat" par le gouvernement s'accompagne en Meurthe-et-Moselle par un renforcement des dispositifs de sécurité.
Cela passe par une augmentation des effectifs de la police nationale, de la police municipale, des forces mobiles et des militaires de Sentinelle.

A Nancy, sur les 4 marchés mis en place par l'association des commerçants place Charles III, place Simone Veil, place Stanislas, place de la Carrière et place Vaudémont, la préfecture annonce "une demi-unité supplémentaire de forces mobiles dès ce jour".

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus