Cet article date de plus de 3 ans

Octobre rose : un mois de campagne pour lutter contre le cancer du sein

C'est parti pour Octobre Rose 2018.
Octobre est le mois dédié au dépistage du cancer du sein. En France, 50.000 nouveaux cas chaque et 12.000 décès.

 

Le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer.

C'est un mal qui atteint toujours plus de françaises chaque année.
Sur 100 femmes de 50 ans, 3 développeront un cancer du sein dans les 10 ans.
 

Courir pour Octobre Rose

Le Nancy Athlétisme Métropole organise conjointement avec la ligue contre le cancer une course/marche de 5km avec un départ et une arrivée au stade Raymond Petit à Tomblaine, le dimanche 7 octobre 2018.

Le départ de la course est prévu à 10h30.une boucle de 5 km.
En 2017,  plus de 6 000 femmes se sont rassemblées à Tomblaine.
Sur les 11 euros d'inscription, 5 euros sont reversés au Comité 54 de la Ligue contre le cancer,
pour l'acquisition de matériel spécifique au traitement du cancer du sein en Meurthe-et-Moselle.
Une course pour rappeler que l'activité physique permet de prévenir le risque de cancer ou de rechute.
 

Un clip pour Octobre Rose

via



A Longwy, un clip a été tourné sur la musique de "Don’t stop me now" du groupe Queen, une autre façon de dire non  à la maladie. https://youtu.be/V_2CfyYHDHY

Le conseil municipal d'enfants se mobilisent pour inciter au dépistage

https://youtu.be/pIyTw5bEqC4


France 3 Lorraine se met en rose

La mobilisation pour « Octobre Rose » sera également relayée lors d'une émission spéciale ce dimanche 5 octobre.
Autant de questions qui seront abordées dimanche 5 octobre à 11h25 sur France 3 Lorraine.
Seront sur la plateau:


2018 : 25e édition

En 25 ans, d’importants progrès pour la recherche médicale ou pour la qualité de vie des malades ont été réalisés, mais il est indispensable de continuer le combat contre la maladie.

Détecté précocement, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10.
le programme de dépistage propose aux femmes de 50 à 74 ans, la possibilité de bénéficier tous les 2 ans d'une mammographie de dépistage.
Les femmes choisissent le radiologue, et 100% gratuit. Les mammographies font l'objet d'une seconde lecture assurée par un autre radiologue. 10 % des cancers détectés le sont grâce à cette 2e lecture.

En Lorraine 4 structures, dans chaque département assurent des dépistages du cancer du sein.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société recherche sciences sport octobre rose