• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pont-à-Mousson : des villages morts pour la France recréés en 3D

Le village de Flirey, à l'ouest de Pont-à-Mousson, a entièrement été reconstitué en 3D par l'architecte Maxime Santiago. / © Maxime Santiago
Le village de Flirey, à l'ouest de Pont-à-Mousson, a entièrement été reconstitué en 3D par l'architecte Maxime Santiago. / © Maxime Santiago

Deux architectes de formation, engagés dans la médiation et animation sur le patrimoine "disparu", "modifié" ou "en devenir", recréent des villages détruit en Lorraine pendant la Grande Guerre, via des recherches scientifiques et des créations 3D.

Par Thierry Pernin

"Reconstituer le passé, comprendre le présent, simuler le futur" : tels sont les trois objectifs qui guident les travaux de l'architecte Maxime Santiago et de l'historienne de l'architecture Alexandra Schlicklin pour recréer le patrimoine "disparu", "modifié" ou "en devenir".

C'est le cas du village de Flirey, en Meurthe-et-Moselle, détruit dès les premiers mois de 1914 et complètement modélisé par Maxime Santiago.
 
Des villages morts pour la France recréés en 3D

Les commanditaires de Maxime Santiago et Alexandra Schlicklin sont essentiellement les communes, les Communautés de Communes,  la DRAC, etc.

Sur le même sujet

Bande-annonce : Ensemble, c'est mieux !

Les + Lus