REPLAY. "Battle Opsession" : break, popping, locking, krump, vous n'y comprenez rien ? On vous explique

Entrez dans l'univers des danses urbaines avec le "Battle Opsession" 2021. C'est le format "all styles", un mélange de toutes les danses, qui a été choisi cette année. France 3 Grand Est vous fait découvrir le break, le popping, le locking et le krump à travers cette édition.
Battle Opsession 2021, un battle de hip hop 5 vs. 5 dans le cadre du festival Hip Opsession.
Battle Opsession 2021, un battle de hip hop 5 vs. 5 dans le cadre du festival Hip Opsession. © Romain Boulanger. Maxppp.

C'est dans le cadre du festival Hip Opsession que le Battle Opsession aurait du se tenir en public, au Lieu unique de Nantes en février 2021. A cause de la crise sanitaire, cette "bataille" de danses urbaines a vu son format revisité en spectacle digital. Les danseurs passionné(e)s et néophytes en hip-hop se sont réunis en huit-clos pour un moment de partage et de virtuosité.  

Ce sont quatre équipes composées de cinq danseurs, représentatifs des différents styles, qui nous partagent leur passion. Les danseurs s'expriment en solo ou en combinaisons collectives. Focus sur les différents mouvements de la danse hip-hop que l'on retrouve dans l'édition exhibition 2021 :

Le breakdance, un style acrobatique :

Le break, est caractérisé par des mouvements de corps saccadés et beaucoup de figures au sol. Il se pratique en solo ou en équipe, en général au milieu d’un cercle de personnes. Les bboys/bgirls (c’est comme cela que l’on appelle les danseurs de break) dansent chacun à leur tour en faisant un "passage". 

Le popping, les muscles en folie :

Le popping appartient au funk-style qui est apparu ai début des années 70 sur le côté ouest des États-Unis. Les précurseurs de ce style c’est les Electric Boogaloo. Au niveau des mouvements, on passe de l’ondulation au cassage bien net et précis. Ce style consiste à contracter ses muscles à des moments clés de la musique (basses, caisses claires ou les deux…).

Le locking, 100% funk :

Le locking, comme le popping, appartient au funk-style. Les mouvements sont assez expressifs. Les lockers sautent dans tous les sens, bloquent leurs bras, leurs jambes, claquent des mains et toujours avec la banane. Le locking signifie littéralement "verrouiller" puise son inspiration dans les pas de danse soul.

Contrairement à beaucoup d'idées reçues, les premiers breakers, poppers, lockers dansaient sur de la funk et non sur du rap. 

Le krump, le style engagé :

Le krump est un savant mélange de break, de stripper dance et de danse africaine. Révélé au grand public avec le film Rize de David LaChapelle sorti en 2005, le krump est originaire des ghettos de Los Angeles. Les mouvements sont rapides, saccadés, sensuels voire agressifs.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les différents styles de hip-hop, France 3 Grand Est vous propose de (re)voir les temps forts de cette édition exhibition 2021, à huis-clos. Le festival Hip Opsession permet de mieux comprendre les codes de ce mouvement, un spectacle à savourer sans modération ci-dessous :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
danse culture musique spectacle vivant hip-hop