• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La réserve naturelle d'Erstein partiellement restaurée avec l'aide du public

La prairie à réensemencer / © Richard Peter, garde animateur de la réserve naturelle d'Erstein
La prairie à réensemencer / © Richard Peter, garde animateur de la réserve naturelle d'Erstein

Pour les 30 ans de la réserve naturelle d'Erstein, un grand chantier doit permettre au public de participer à la restauration d'une praire alluviale. Chacun pourra semer des graines locales pour transformer une ancienne plantation de peupliers, en zone naturelle riche et diversifiée.
 

Par Catherine Munsch

Pour les 30 ans de la zone naturelle d'Erstein, un grand chantier participatif va permettre au public de mettre la main à poche, pas pour en tirer des sous, mais des graines. Des graines distribuées par le Conservatoire des sites alsaciens. Le public est invité pendant une journée, le 21 septembre, à cette action de renaturation.


C'est quoi cette réserve naturelle d'Erstein?

La réserve nationale d'Erstein couvre 180 ha, couverts d'un "dense réseau de bras actifs" peut-on lire sur le site des réserves naturelles . "La flore compte près de 400 espèces végétales, dont 57 variétés d’arbres et d’arbustes qui prolifèrent sur la réserve naturelle avec souvent des tailles inhabituelles. Cette exubérance végétale profite aux oiseaux forestiers (mésange, pouillot véloce, fauvette à tête noire, sittelle-torchepot) qui sont deux fois plus nombreux ici que dans les forêts de plaine classiques. Les zones humides sont fréquentées par la rainette, la grenouille verte, le triton alpestre, la grenouille agile...". Bref, elle sert d'habitat à plein d'espèces, constitue un réservoir de biodiversité et préserve le service que rendent aussi ces coins de nature, comme ici, la rétention des crues.

C'est quoi ces graines? 

Les graines distribuées sont issues d'espèces rhénanes, en parfait état de conservation. Elles seront distribuées le matin même du chantier, par les membres du Conservatoire des sites alsaciens (gestionnaire de la réserve naturelle nationale).
Objectif : recréer un espace riche en espèces de fleurs et végétation diversifiées, en lieu et place d'une ancienne plantation de peupliers. "Dans les années 70, la conscience écologique n'était pas celle d'aujourd'hui. On plantait des arbres pour les couper trente ans après. C'était rentabilité d'abord. Quand la réserve a été créée en 1989, " explique Victor Schoenfelder, Chargé d’études scientifiques au Conservatoire des Sites Alsaciens, "ses gestionnaires ont immédiatement songé à la renaturation de cet espace. Mais c'était un gros projet, il a fallu du temps, désormais on arrive à la phase de restaurationC'est une première d'ouvrir ainsi cette réserve naturelle à un chantier participatif. Il y a bien sûr des règles à y respecter, mais elle n'est pas mise sous cloche".

Chaque semaine, des chantiers participatifs sont organisés dans d'autres sites : entretien de prairies, restauration écologique, car si la faune et la flore continuent à exister ou peuvent se réimplanter dans ces espaces, c'est uniquement parce que leur milieu de vie est préservé. 

Pour ceux qui se sentent une âme d'éco-citoyen et veulent fêter les 30 ans de la réserve naturelle nationale d'Erstein, en participant à l'action "Tout le monde sème", le rendez-vous est fixé au samedi 21 septembre 2019. Itinéraire fléché au départ de l’usine hydroélectrique de Gerstheim (2,5km à pied ou à vélo…) – Accueil en continu de 10h30 à 17h30
 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus