Restauration collective : un chef aubois se prépare au concours régional Grand Est

© Claudine Crenn /France 3 Champagne-Ardenne
© Claudine Crenn /France 3 Champagne-Ardenne

Un concours de cuisine réservé aux chefs de la restauration collective où 6 chefs du Grand Est vont s'affronter ce dimanche. Parmi eux : Simon, 37 ans, à la tête de la cuisine d'un ESAT, un atelier protégé à Pont-Sainte-Marie dans l'Aube.

Par CC avec Tiphaine Le Roux

Préparer un plat à base de poulet blanc et un dessert qui contient de la meringue, telles sont les contraintes qui s'imposeront aux 6 chefs de restauration collective qui vont concourir au concours régional Grand Est dimanche organisé à Strasbourg.

Simon Larranaga, 37 ans, un cuisinier aubois est dans les starting blocks, il officie dans l'un des ateliers de travail protégé de l'APEI.
Une à deux heures par semaine depuis 6 mois,  Simon s'entraîne à la présentation à la cafétéria en prévision du Concours Gargantua à Strasbourg.
Formé au CFA de Pont-Sainte-Marie et à l'Auberge de Sainte-Maure, Simon dirige aujourd'hui une cuisine centrale où les plats sont majoritairement livrés en barquettes.

A l'ESAT Le Tertre, Simon Larranaga coordonne le travail de 42 commis de cuisine professionnelle en situation de handicap. Certains ont déjà participé à d'autres concours comme L'Assiette Gourmande qui les a menés à L'Elysée.

Aujourd'hui, ils sont fiers de lui et croient en ses qualités : ils ont déjà testé le dessert qu'il présentera. Au concours comme dans la vie Simon doit veiller à ce que ce soit bon en grande série.

L'ESAT fournit 3 000 plats à des foyers de l'APEI mais aussi à des écoles ou des maisons de retraite.

Si le chef de cuisine de l'ESAT remporte le concours à l'échelle du Grand Est dimanche, il accédera à la prestigieuse finale du Gargantua à Lyon en janvier 2019. 

 

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus