Cet article date de plus de 5 ans

Richert : "Masseret, en ne se retirant pas, donne un bonus au FN"

Pour le candidat Les Républicains en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, Philippe Richert, un maintien de la liste PS conduite par
Jean-Pierre Masseret favoriserait le Front national, arrivé en tête du premier tour des régionales dimanche.
Conférence de presse des Républicains ce matin à Metz
Conférence de presse des Républicains ce matin à Metz
"Je laisse Jean-Pierre Masseret et le Parti socialiste décider, sachant que s'ils ne se retirent pas, évidemment, ils favorisent le FN", a déclaré M. Richert au cours d'une conférence de presse ce matin à Metz. "Faire une fusion des listes, c'est juste impossible", a-t-il ajouté, soulignant notamment qu'il n'était "matériellement pas possible de faire une fusion sur 10 départements".

Le président du conseil régional d'Alsace sortant s'est adressé "à tous ceux qui sont allés voter mais aussi à tous les abstentionnistes pour leur dire que la seule façon de faire, c'est aujourd'hui de se mobiliser autour de notre liste." Il y a "quand même plus de 60% des électeurs qui ne souhaitent pas que le FN soit à la tête de la région, il faut en tirer toutes les conséquences", a-t-il souligné.

durée de la vidéo: 00 min 41
La conférence de presse de Philippe Richert
durée de la vidéo: 01 min 56
Richert : "Masseret, en ne se retirant pas, donne un bonus au FN" ©France 3 Alsace


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections région grand est fusion des régions réforme territoriale