Sarre : les chiffres montrent une baisse inquiétante de la population

 En 1970, la Sarre comptait encore plus d'un million d'habitants.Quarante ans plus tard, le nombre de nos voisins est passé en dessous du million.  / © Infographie : Claude Mangin, France 3 Lorraine
En 1970, la Sarre comptait encore plus d'un million d'habitants.Quarante ans plus tard, le nombre de nos voisins est passé en dessous du million.  / © Infographie : Claude Mangin, France 3 Lorraine

En Sarre (Allemagne), une étude publiée mercredi 26 septembre montre que le nombre d'habitants a chuté de plus de 10% en vingt ans. Et les perspectives ne sont pas meilleures. La faute au vieillissement de la population.

Par Yves Quemener

C'est l'histoire du land d'Allemagne le moins peuplé. Et il rétrécit d'année en année.  En 1970, la Sarre comptait encore plus d'un million d'habitants.
Quarante ans plus tard, une étude publiée mercredi 26 septembre 2018 montre que le nombre de nos voisins est passé en dessous du million. 
Et depuis 2010 ce déclin démographique ne s'est pas inversé. Ainsi, l'institut de la statistique de la Sarre a recensé 994 mille sarrois, soit une nouvelle baisse de 0,2% par rapport à l'année 2017.  

Daniel Krämer, directeur de l'Institut de la Statistique de la Sarre estime que les chiffres montrent une baisse inquiétante de la population.
 

Population vieillissante. Taux de fécondité des femmes insuffisant pour assurer le renouvellement des générations. Le tableau démographique de nos voisins n'est guère reluisant.
Et les perspectives pour les prochaines décennies sont plutôt inquiétantes car on estime qu'en 2050 la Sarre aura encore perdu plusieurs dizaines de milliers d'habitants.

Combien seront-ils alors ? 900 mille ? Plus ou moins ? difficile à dire. 

En 2015 et en 2016 la Sarre avait largement ouvert ses portes aux réfugiés. L'accueil de plusieurs milliers de migrants syriens, irakiens et afghans avait permis ponctuellement une hausse de la population sarroise.  

En Sarre le nombre d'habitants a baissé de plus de 10% en vingt ans. La faute au vieillissement de la population.

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus