• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les seniors seuls dans de grands logements sont de plus en plus nombreux

45 % des seniors vivent dans un logement comportant au moins trois pièces de plus que nécessaire. / © MAXPPP. Laurence Mouton.
45 % des seniors vivent dans un logement comportant au moins trois pièces de plus que nécessaire. / © MAXPPP. Laurence Mouton.

Selon une enquête de l'Insee, publiée le 6 avril 2018, dans le Grand Est les seniors (personnes âgés de plus de 60 ans) ont tendance à conserver leur logement après le départ des enfants du domicile familial ou le décès du conjoint.

Par Catherine Reggianini

Si la taille des ménages des seniors (plus de 60 ans) se réduit forcément au fur et à mesure de leur vie, celle de leur logement reste la même selon une étude de l'Insee. Cette situation est particulièrement marquée dans le Grand Est où les logements de grande taille sont plus nombreux que sur l’ensemble du territoire national. Dans la région en 2013, à partir de 60 ans, 82 % des personnes vivent seules ou en couple sans enfant, soit 5 points de plus qu’en 1999.

38 % d’entre eux disposent d’un logement ayant au moins 100 m². Si le logement dispose de plus de pièces que nécessaires selon la moyenne établie, on appelle ça le sous-peuplement

 Les situations de sous-occupation du logement concernent plus de neuf personnes de 60 ans ou plus sur dix 

Le Grand Est, la deuxième région derrière la Bretagne en matière de sous-peuplement très accentué: 45 % des seniors vivent dans un  logement comportant au moins trois pièces de plus que nécessaire, contre 37 % en moyenne dans le territoire de la métropole.

500.000 seniors de plus dans le Grand Est à l’horizon 2040

Cela concerne les générations particulièrement nombreuses nées durant le baby-boom. Si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, le nombre d’habitants du Grand Est âgés de 60 ans et plus atteindrait 1.860.000 en 2040, soit un habitant sur trois.


Cette progression du nombre de personnes de 60 ans et plus ne serait pas homogène sur l’ensemble du Grand Est : les secteurs périurbains des grandes villes connaîtraient la plus forte croissance du nombre de seniors, + 1,6 % par an entre 2013 et 2040.


Malgré cette forte progression dans les espaces périurbains, les personnes âgées seraient toujours plus présentes dans les territoires les plus éloignés des grandes villes où elles constitueraient 37 % de la population, contre 29 % dans les grands pôles. La sous-occupation et les problèmes qui y sont liés, surcoût pour le ménage, dégradation de l’habitat...   pourraient constituer l’un des enjeux de l’adaptation des logements au vieillissement des années à venir.

Les seniors de plus en plus nombreux dans le Grand Est / © Insee 2017
Les seniors de plus en plus nombreux dans le Grand Est / © Insee 2017

 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus