SLUC Nancy 94 - Limoges CSP 100 (AP) : prolongation fatale

© AFP PHOTO / GERARD JULIEN
© AFP PHOTO / GERARD JULIEN

Le SLUC aurait pu l'emporter face au  Limoges CSP. 
Mais un lancer franc qui échoue sur l'arceau à 10" de la fin était un signe du destin...

Par Didier Vincenot

Le match


Week-end noir pour le sport lorrain.

En football, le FC Metz se fait étriller à domicile par l'AS Monaco sur le score sans appel de 0-7.
Tandis que l'AS Nancy Lorraine ne fait pas mieux, privée d'un but magnifique sur un hors jeu inexistant, encaissant un pénalty dans la foulée (1-0).

La série noire continue à Oslo, où Anne-Sophie Mathis ne tient qu'un round face à la norvégienne Cécilia Braekhus.

Le SLUC Nancy n'a hélas pas fait exception.

Défaite 100 à 94 après prolongation sur son parquet de Gentilly face au Limoges CSP .

Et pourtant...
Il s'en est fallu de peu.

Marc Trasolini a alors le ballon de break.
Lancer franc.
Le ballon tutoie l'arceau pour retomber dans les bras limougeauds.
Il restait 10" dans le temps réglementaire.


Le score est alors de 87-87.
Prolongation.

Prolongation qui sera fatale au SLUC.

Compte rendu sur le site des Cougars : CLIQUEZ ICI

Alain Weisz : “Cela se joue à rien".

"Je crois que nous étions un peu trop discrets en début de match et pas assez confiants. Nous avons laissé des tirs à Prepelic, qui lui ont donné de l’assurance et de la  confiance. Nous avons manqué un peu d’agressivité face à lui.
Notre réaction s’explique quand que nous avons sorti le CSP de leur système de jeu, en courant… C’est notre point fort cette saison.
Quand on court, on joue bien. Lorsque nous menons de 7 points, on commet quelques erreurs en étant moins agressifs, et en prenant des tirs extérieurs mal amenés. Limoges est alors revenu dans le match. Ils ont été très adroits 3 points (15/40) en mettant des gros tirs, dont certains à 1m50 derrière la ligne. Il faut rester déterminé par rapport à la suite. Il y aura de la pression car nous n’avons pas encore démarré.
La venue de Cholet est très importante pour lancer notre saison.” Alain Weisz, entraîneur du SLUC.

Source : www.sluc-basket.fr

Sur le même sujet

Les + Lus