Témoignage. Un an après, la mère de Sophie Lionnet raconte

Publié le Mis à jour le

C'était il y a un an. Le corps de Sophie Lionnet, une fille au pair de 21 ans originaire de Troyes, était retrouvé calciné dans le jardin de ses employeurs à Londres. 

Il y a des anniversaires effrayants. Il y a un an tout juste, un corps était découvert dans un jardin à Londres. Ce corps, c'est celui de Sophie Lionnet, jeune fille au pair originaire de Troyes.

Une enquête, un procès plus tard, l'horreur des faits est désormais connue. Les deux patrons de la jeune fille, Sabrina Kouider et Ouissem Medouni, ont été reconnus coupables du meurtre. Ils ont été condamnés à la perpétuité avec une peine incompressible de 30 années de prison.

Après un an de calvaire, la mère de Sophie Lionnet a accepté de se livrer face à notre caméra. Chez elle, le portrait de Sophie est partout. Elle en parle encore au présent. La chambre est restée telle quelle.
 
> Le rappel des faits