Strasbourg : la Banque de l'Objet cherche des donateurs

© C. Laemmel
© C. Laemmel

Il y a deux ans, la Banque alimentaire du Bas-Rhin lançait la Banque de l'Objet. Ce réseau de collecte et de distribution de biens matériels, calqué sur son propre modèle, permet de lutter contre le gaspillage et vient en aide à un nombre croissant de bénéficiaires.

Par M.C.

"La Banque de l’Objet" a été créée en 2014 par la Banque alimentaire du Bas-Rhin. Son fonctionnement est assuré via un guichet spécialisé pour la collecte et la mise à disposition gratuite des objets aux familles et les personnes en précarité via les associations partenaires, explique cette association sur son site web. Vêtements, chaussures, accessoires neufs sont ainsi mis à disposition d'une trentaine de structures associatives, moyennant une faible participation aux frais de fonctionnements de la plateforme. En deux ans, cette structure a récolté et distribué 27 000 objets. Mais malgré un double enjeu social et environnemental, le réseau peine encore à trouver des donateurs.

Strasbourg : une banque qui redistribue les objets
Il y a deux ans, la Banque alimentaire du Bas-Rhin lançait la Banque de l'objet. Ce réseau de collecte et de distribution de biens matériels unique, calqué sur son propre modèle, permet de lutter contre le gaspillage et vient en aide à un nombre croissant de bénéficiaires. - France 3 Alsace - Le reportage de M. Coulon - C. Laemmel - A. Stahlschmidt - M. Heyer. Interviews : Mohamed Khaled, bénéficiaire - Raphaël Scleifer, éducateur spécialisé - Association Oberholz - Agnès Sadowska, déléguée générale de la Banque de l
  • Le reportage de M. Coulon - C. Laemmel - A. Stahlschmidt - M. Heyer. Interviews : Mohamed Khaled, bénéficiaire - Raphaël Scleifer, éducateur spécialisé - Association Oberholz - Agnès Sadowska, déléguée générale de la Banque de l'Objet

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus