Une recette d'agneau simple à faire chez vous avec "Ça roule en cuisine"

La viande d’agneau à de nombreuses vertus santé, c’est une source riche en vitamines et minéraux que vous allez découvrir ainsi qu’une recette de cuisine avec Sophie Menut dans l'émission "Ça roule en cuisine" sur France 3.

La viande d'agneau, c'est une excellente source de phosphore, de fer et de zinc, ces trois éléments sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme.
La viande d'agneau, c'est une excellente source de phosphore, de fer et de zinc, ces trois éléments sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. © SEPPIA

L'agneau, comme les autres viandes, est une bonne source de protéines, qui favorisent l'augmentation de la masse musculaire. Certains des gras contenus dans l'agneau sont bons pour la santé cardiovasculaire. Mais, certains gras saturés, sont réputés néfastes pour la santé. Il faut donc le consommer avec modération.

Un bon apport en phosphore

La viande d’agneau est une excellente source de phosphore, essentiel à la santé des os et à la fabrication des tissus corporels. Le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang.

Une excellente source de zinc

De plus, la viande d’agneau est une excellente source de zinc qui participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du fœtus. Le zinc interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la synthèse (fabrication), à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

Une présence en fer

Le fer, lui est important pour le développement des fonctions musculaires et cognitives de l'organisme, il est donc indispensable aux plus jeunes d'entre nous. La viande d’agneau est donc une excellente source de fer pour l’homme, mais seulement une source pour la femme, puisque leurs besoins respectifs en ce minéral sont différents. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine animale est très bien absorbé par l’organisme comparativement au fer des végétaux.

Des vitamines du groupe B 

Le gigot d’agneau et la côte d’agneau sont d’excellentes sources de vitamine B2. Tout comme la vitamine B1, elle joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges. La viande d’agneau, c’est également une bonne source de vitamine B3 qui participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue particulièrement à la production d'énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines et de l'alcool que nous ingérons. Elle participe aussi au processus de formation de l’ADN, permettant une croissance et un développement normal. N’oublions pas la vitamine B12 qui elle, travaille avec la vitamine B9 (acide folique) pour la fabrication des globules rouges dans le sang. Elle travaille aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux.

Bien la cuisiner

La viande d’agneau se prête à diverses préparations culinaires. Pour garder la tendreté de sa chair, quel que soit le mode de cuisson, il faut reposer la viande à température ambiante avant de la cuire. Sans plus attendre, nous vous proposons une recette des chefs Pascal Oudea et Sylvain Hallet de la brasserie La table d'Arthur, à Charleville-Mézières. Au menu : agneau au romarin et saveurs du Sud.

Ingrédients :

Préparation :

  1. Faire rissoler les morceaux d’agneau dans un fond d’huile d’olive
  2. Assaisonner avec de la coriandre, du curcuma et du cumin
  3. Ajouter des cubes d’oignon, de tomate et d’aubergine et une branche de romarin
  4. Laisser mijoter pendant 1h
  5. Déglacer au vinaigre et à l’eau puis laisser mijoter 1h30
  6. Désosser l’agneau
  7. Ciseler de la coriandre fraîche
  8. Couper des morceaux d’anchois et d’olives
  9. Ajouter à la préparation
  10. Découper des pommes de terre en cylindre
  11. Évider le centre
  12. Déposer les cylindres dans la casserole
  13. Dresser la préparation d’agneau
  14. Déposer un cylindre de pomme de terre
  15. Glisser une branche de romarin

Bonne dégustation

Suivez les étapes de la recette, en images :

Ne manquez pas votre émission Ça roule en cuisine, présentée par Sophie Menut, samedi 15 mai à 11h25, sur les antennes de France 3 Grand Est, France 3 Bourgogne-Franche-Comté et France 3 Hauts-de-France.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terroir cuisine culture gastronomie