VIDEO. La ville thermale de Baden-Baden, pas loin de Strasbourg, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco

Le complexe thermal de Baden-Baden (Bade-Wurtemberg, en Allemagne) a été inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. La décision a été prise le samedi 24 juillet.
Baden-Baden a souhaité mettre en avant son riche patrimoine architectural, dû à son passé thermal.
Baden-Baden a souhaité mettre en avant son riche patrimoine architectural, dû à son passé thermal. © Odile Barthélémy, France Télévisions

La ville de Baden-Baden (Bade-Wurtemberg) attendait cette reconnaissance depuis 2018. La 44e session élargie du comité du patrimoine mondial de l'Unesco lui a accordée, le samedi 24 juillet, depuis Fuzhou, en Chine.

Baden-Baden possède une richesse historique indéniable. Les bombardements l'ont épargnée pendant la guerre, De Gaulle y chercha l'appui des forces française stationnées en Allemagne (FFA) au plus fort de la crise de mai 68, on y trouve le musée des célèbres oeufs Fabergé... 

Mais c'est le complexe thermal de la ville, remontant au XVIIIe siècle, que l'Unesco vient de reconnaître. D'après les Badische Neueste Nachrichten (littéralement Dernières Nouvelles de Bade, lien en allemand), six sites du Land de Bade-Wurtemberg font déjà partie du patrimoine mondial de l'Humanité (voir carte ci-dessous). 
 


Les touristes affluent aux thermes ultramodernes de Caracalla. Situés à l'est de la ville, ils constituent un lieu idéal pour se baigner l'été (l'hiver aussi d'ailleurs : il s'agit de sources chaudes).

Le casino, la Trinkalle... Les nombreux monuments ne sont pas en reste : ils sont hérités de l'époque faste où Baden-Baden accueillait le gratin de l'aristocratie et de la bourgeoisie européennes. Notamment de Russie : l'écrivain Dostoïevski séjourna (et se fit plumer) à Baden-Baden.
 

La galerie de la Trinkalle, avec ses colonnes et ses mosaïques, est très prisée des touristes.
La galerie de la Trinkalle, avec ses colonnes et ses mosaïques, est très prisée des touristes. © Odile Barthélémy, France Télévisions


Baden-Baden voulait donc faire classer ce patrimoine immémorial. De quoi attirer de nouveaux touristes, mais aussi protéger un ensemble architectural entouré de constructions plus modernes, qu'il faut harmoniser.

France 3 Alsace avait visité les lieux en novembre 2018, alors que la municipalité finalisait son dossier de candidature pour l'Unesco (à revoir dans la vidéo ci-dessous).
 


Outre le complexe thermal de Baden-Baden, l'Unesco a aussi mis à l'honneur ceux de Vichy (Allier) ou de Spa (Flandres, en Belgique), entre autres. Après de longs mois de préparation, les onze principales villes thermales de l'ouest de l'Europe avaient déposé leur dossier de candidature à l'Unesco en janvier 2019. Elles font maintenant officiellement partie des grandes villes d'eau européennes reconnues.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne international culture architecture thermalisme sorties et loisirs patrimoine unesco