Villerupt : la programmation du 41ème festival du film italien

Des inédits, des avant-premières mais aussi des classiques... Villerupt se met de nouveau à l'heure du cinéma italien. Invitée d'honneur de cette nouvelle édition : la région Émilie-Romagne et la prestigieuse Cinémathèque de Bologne. Les organisateurs ont dévoilé aujourd'hui le programme complet.
La 41ème édition du festival du film Italien de Villerupt
La 41ème édition du festival du film Italien de Villerupt © FESTIVAL DU FILM ITALIEN DE VILLERUPT
Chaque année, plus de soixante films sont présentés et quarante mille spectateurs sont accueillis durant la quinzaine. Cette année encore, Villerupt se hisse à la hauteur des espérances du public qui apprécie le cinéma transalpin. "Sur les 73 films que nous présentons pour la prochaine édition, 52 ont moins de deux ans !" insiste Oreste Sacchelli, le délégué artistique du Festival du Film italien de Villerupt. "On peut dire qu'il y a une tendance cette année, il y a pas mal de réalisatrices. Presque une dizaine, ce qui est assez rare ! On voit trop souvent le cinéma italien qu'à travers des grands événements comme Cannes, Berlin ou Venise mais il y a plein de réalisateurs talentueux avec de vraies personnalités. Le cinéma italien est riche d'originalité." Une trentaine de réalisateurs, producteur et acteurs ont prévu de faire le déplacement en Meurthe-et-Moselle. Parmi eux, Barbora Bobulova à qui le Festival rendra hommage. La comédienne italienne d'origine slovaque a reçu le David di Donatello de la meilleure actrice en 2005 pour son rôle dans "Cuore sacro".

 Le cinéma italien est riche d'originalité


"Pour nous, la difficulté cette année, c'est de sous titrer treize films ! Pour un film, il faut compter en moyenne 2400 euros... Et c'est énorme pour une structure comme la nôtre !" explique Antoine Compagnone, le délégué général du Festival du film italien "mais si on veut exister, être à la hauteur de ce que le public attend de nous, on se doit de le faire ! Certains films ne seront jamais diffusés sur les écrans français, tant pis ! Mais ça le sera ici ! On se bat pour ça ! Nous ne sommes pas un géant comme comme Netflix qui commence à cannibaliser tous les cinémas... ça devient dangereux pour les festivals mais aussi les salles de cinéma !"

Le jury longs métrages sera présidé par le réalisateur Jean-Pierre Améris. Il sera entouré du journaliste et écrivain Alberto Toscano et de l’animateur et réalisateur Alexandre Espigares. Une vingtaine de films seront en compétition.

Le jury de la critique sera quant à lui présidé par la journaliste et productrice Rebecca Manzoni (France Inter).



 
Les films en compétition :
Parmi eux, CAPRI-REVOLUTION de Mario Martone, EUFORIA de Valeria Golino, FIORE GEMELLO de Laura Luchetti, HOTEL GAGARIN de Simone Spada, IL BENE MIO de Pippo Mezzapesa, IL RAGAZZO PIÙ FELICE DEL MONDO de Gianni Pacinotti , IL VIZIO DELLA SPERANZA de deangelis, IO C'È de Alessandro Aronadio, L'OSPITE · L'INVITÉ de Duccio Chiarini, L'UOMO CHE COMPRÒ LA LUNA de Paolo Zucca, LA TERRA DELL'ABBASTANZA - FRÈRES DE SANG de Fabio et Damiano D'Innocenzo, MADE IN ITALY de Luciano Ligabue, MAMMA + MAMMA de Karole Di Tommaso, RESINA de Renzo Carbonera, RICORDI ? de Valerio Mieli, SAREMO GIOVANI E BELLISSIMI de Letizia Lamartire, SONO TORNATO de Luca Miniero, THE PLACE - CAFÉ ROMA de Paolo Genovese, TROPPA GRAZIA de Gianni Zanasi, UN GIORNO ALL'IMPROVVISO de Ciro D'Emilio

Programme complet sur www.festival-villerupt.com
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture cinéma italie international