Cet article date de plus de 7 ans

Après 3 journées, Epinal toujours leader de la Ligue Magnus

Sur la glace spinalienne, rien moins que l'équipe de Rouen...une légende du hockey français ! Au final, c'est une victoire des Dauphins, sur un score de 5 à 3...et la domination de ce championnat, à l'issue des 3 premières journées.
Lorsqu'il s'agit de chatouiller un grand nom de la Ligue Magnus, l'épreuve ressemble à une rencontre de coupe.
L'adversaire peut intimider, en imposer, et donc déstabiliser.
Mais lorsqu'on poste les couleurs d'Epinal, avec un coach du rang de Philippe Bozon, on est aussi une grande équipe. Et la vraie question devient alors : laquelle des deux équipes va déstabiliser l'autre...pour le plus grand plaisir des 1500 spectateurs présents.

Alors qu'il s'agissait d'un match dans les Vosges, Epinal se devait de se montrer dominateur. Au cours du premier tiers temps, évidemment l'adversaire se montra impressionnant, ce furent les Dauphins du Gamyo qui réussirent à prendre l'avantage, avec ce score de 1 à 0.

Le second tiers temps se montra plus difficile. Certes, les vosgiens réussirent à inscrire deux buts supplémentaires, mais les joueurs de Seine Maritime réussirent à ne pas se laisser distancer. Ce fut même l'égalisation dans les derniers instants de ce second tiers temps.
3 partout : tout était donc à refaire pour Epinal, avec le risque de voir Rouen prendre les devants.

C'est donc au 3ème tiers temps que tout s'est décidé...et de très belle façon : le Gamyo inscrit 2 autres buts, sans en encaisser...ce qui lui permit de conclure ce match par ce très beau score de 5 buts à 3.

Le résultat est là : Epinal obtint face à Rouen sa 3ème victoire d'affilée dans cette nouvelle saison de Ligue Magnus.
3 victoires en 3 matches signifie forcément le meilleur classement possible, en l'occurrence 6 points.
Certes, deux autres équipes ont réussi cette performance : Strasbourg et Chamonix. Mais alsaciens et savoyards disposent d'une moins bonne différence de buts.
Epinal est donc leader de la Ligue Magnus.

Deux prochaines rencontres vont néanmoins départager les 3 équipes fortes de 6 points :La hiérarchie à la tête de l'élite sera donc plus claire d'ici 15 jours.
Préalablement, le Gamyo se sera déplacé à Amiens ce mardi.
Et en attendant, comme le dit l'entraîneur Philippe Bozon, l'équipe vosgienne a gagné en matière de respectabilité.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hockey sur glace sport archives