Affaire Grégory : Murielle Bolle ne rentrera pas dans les Vosges

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Lorraine
Murielle Bolle a aujourd'hui 48 ans. Elle était une adolescente lors du début de l'affaire Grégory.
Murielle Bolle a aujourd'hui 48 ans. Elle était une adolescente lors du début de l'affaire Grégory. © Archives France 3 Lorraine

Murielle Bolle avait demandé la levée de son contrôle judiciaire. La chambre d'instruction de la cour d'appel de Dijon la lui a refusé, ce mercredi 24 janvier.

Murielle Bolle ne rentrera pas chez elle. La chambre d'instruction de la cour d'appel de Dijon a rendu son arrêt, ce mercredi 24 janvier 2018 et a refusé la levée de son contrôle judiciaire.
Le tribunal a suivi les recommandations du procureur général Jean-Jacques Bosc.

Murielle Bolle restera dans la Nièvre

Il s'était opposé à tout assouplissement, lundi 22 janvier lorsque les avocats de Murielle Bolle en avaient fait la demande.

Retrouvez ici les demandes de ses avocats:

Nouvelle demande à venir​

Dans un premier temps écrouée après sa mise en examen en juin 2017, la femme, soupçonnée d'avoir participé au rapt du petit Gregory a ensuite avait ensuite été placée sous contrôle judiciaire en août.

Son obligation de résider dans la Nièvre, loin des Vosges d'où elle est originaire, est donc maintenue. Dans l'attente de nouvelles auditions par la juge d'instruction.

Nous allons présenter une nouvelle demande après que Murielle Bolle a été entendue

précise Me Christophe Ballorin dans la matinée.

L'avocat de Murielle Bolle s'attend à ce que des éléments nouveaux concernant sa cliente soient ajoutés par les enquêteurs dans le dossier.

Annulation de la mise en examen demandée​

Les avocats de Murielle Bolle ont par ailleurs déposé cet hiver une requête visant à faire annuler la mise en examen de leur cliente.
Celle-ci est assortie d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) touchant aux conditions de sa garde à vue en 1984. Elle doit être examinée le 9 février à 9H00 par la chambre de l'instruction de Dijon.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.