Coronavirus : le département des Vosges lance un appel à témoignages sur le quotidien en confinement

Des documents du service des archives des Vosges / © François Petrazoller / Service des archives départementales des Vosges
Des documents du service des archives des Vosges / © François Petrazoller / Service des archives départementales des Vosges

Le service des archives départementales des Vosges demande aux habitants du département de travailler pour la mémoire collective future en lui envoyant leurs témoignages de vie en confinement. Afin de les archiver.
 

Par Mackly Ford-Cenor

Depuis ce mardi 17 mars 2020, avec le coronavirus, les Français vivent un événement inédit dans leur histoire. Pour tenter de freiner la progression rapide du Covid-19 sur le territoire français, des mesures de confinement ont été prises par le gouvernement. Une première dans l’histoire du pays.

Afin de garder une trace de ce que vivent les gens dans ce moment particulier de l’histoire de la France, le service des archives départementales des Vosges demandent aux habitants du département d’envoyer leurs témoignages de confinement afin de les "archiver pour l’éternité".

"Toute le monde peut envoyer son ou ses témoignages aux archives départementales et peut ainsi raconter son quotidien : comment chacun modifie ses habitudes de vie, comment réussir à se conformer aux directives de l’Etat, comment faire l’école à la maison, comment télétravailler… ", peut-on lire dans un communiqué publié ce jeudi 19 mars 2020 par l'exécutif du conseil départemental.

Joint par téléphone, François Petrazoller, le responsable des archives départementales des Vosges explique cette initiative: "on a compris qu’on est en train de vivre un événement historique. Et celui-ci concerne tout le monde. Pour l’instant on n’a pas d’équivalent dans l’histoire. On s’est dit que c’est le moment ou jamais pour les Vosgiens d’écrire cette histoire. Si on avait eu des récits de Parisiens pendant la révolution française de 1789 –certes on en a quelques-uns mais pas beaucoup–, si on avait pu recueillir ces témoignages-là à l’époque, on serait aujourd’hui beaucoup plus au courant de ce qui s’est réellement passé".

Notre vocation c’est de collecter la mémoire pour qu’elle serve à écrire l’histoire de demain. Alors c’est le moment ou jamais de recueillir l’histoire en train d’être vécue.
François Petrazoller, responsable des archives départementales des Vosges.

Vous pouvez envoyer votre témoignage au service des archives départementales, dès à présent, au format audio, vidéo ou par écrit à l’adresse mail : vosges-archives@vosges.fr .
Attention toutefois à ce que vos images (pdf ou jpg) ne doivent pas dépasser les 400 ko et les vidéos, 20 Mo.

 

Sur le même sujet

Les + Lus