Drame d'Epinal : l'homme poignarde sa femme avant de se donner la mort à coups de couteau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Boisson avec Benoit de Butler

Le procureur de la république d’Epinal a tenu une conférence de presse, ce vendredi matin, sur le double homicide du 26 avril dernier des parents de sept enfants. C'est le mari qui aurait tué sa femme avant de se donner la mort avec le même couteau.

On en sait désormais plus sur la mort de ce couple de Kosovars d'Epinal dont les corps ont été retrouvés le 26 avril dernier.
Frédéric Nahon, le procureur de la république d'Epinal, donnait ce vendredi 29 avril 2022, une conférence de presse aux côtés du chef de la sûreté urbaine, Frédéric Paris, au palais de justice d'Epinal.

C'est un soupçon d'infidélité qui aurait provoqué la rage du mari à l'encontre de sa compagne qui tente alors de se réfugier dans la salle de bain. L'homme force ensuite l’ouverture et lui assène plusieurs coups de couteau, dont un mortel à la base du cou. Il se poignarde ensuite à plusieurs reprises, avec la même arme et se donne un coup mortel au cœur, où le couteau a été retrouvé.

"Les plaies sur l'avant bras de la femme, confirme qu'elle a été agressée en premier et qu'elle a tenté de se défendre" a précisé Frédéric Nahon.

Alertés par les cris, les trois enfants présents dans l'appartement au moment des faits ont découvert les corps de leurs parents. Ni les enfants ni un tiers ne serait intervenus, c'est ce que confirme l'analyse ADN du couteau.
L’auteur présumé étant mort, l’action publique devrait s’éteindre. 

Le couple avait huit enfants : trois majeurs et cinq mineurs, âgés de 24 à 8 ans, quatre garçons et quatre filles. Ils ont été pris en charge psychologiquement, dès le soir du drame. Les mineurs ont été placés sous la responsabilité des services départementaux.  

La famille kosovar était en France depuis quatre ans, en situation régulière, les enfants étaient scolarisés normalement.