Cet article date de plus de 3 ans

Epinal : situation financière difficile pour les Gamyo

Selon une information exclusive de France Bleu Sud Lorraine, ce mercredi, la situation financière des Gamyo ne serait pas au beau fixe. Départs de joueurs, équipements, salaires, l'ardoise pourrait se monter à 400 000 euros.
© France 3 Lorraine
Selon une information exclusive de nos confrères de France Bleu Sud Lorraine, ce mercredi 7 mars 2018, la situation financière du club de hockey, les "Gamyo" Epinal serait assez délicate.

Négociations de contrats de joueurs quittant le club, salaires, équipements, les procédures judiciaires et impayés s'accumulent.
On parle d'une ardoise de 400 000 euros.

Somme importante qui représente un quart du budget annuel du club.

La direction du club ne conteste pas ces difficultés, et évoque des "pistes" pour sortir les Gamyo de l'ornière.

Mais, comme en football et bien d'autres sports, existe un "gendarme financier", la CNSCG (Commission Nationale de Suivi et de Contrôle de Gestion), qui veille à la bonne santé financière des clubs engagés parmi l'élite.

Or, la CNSCG exigerait, pour le 30 avril 2018, de la part des Gamyo, un budget...excédentaire de 82 000 euros !

Sous peine de sanctions, bien entendu.
Sanctions qui peuvent notamment valoir rétrogradation des contrevenants.

Mission difficile donc pour les dirigeants du club, qui doivent non seulement trouver les ressources pour éponger la dette, mais également trouver les ressources nécessaires pour présenter à la CNSCG un excédent budgétaire !

Il faut sauver le soldat Gamyo

Une mission que ses dirigeants espèrent mener à bien, pour que Poissompré résonne encore des joutes endiablées de Ligue Magnus, si appréciées des fidèles supporters du club. Avec en bonus une victoire hier six buts à quatre contre Nice, confirmant le probable maintien sportif l'an prochain en ligue Magnus. Pour autant que le gendarme financier le permette...

Information France Bleu Sud Lorraine - Emma Sarango

Notre reportage 


durée de la vidéo: 01 min 13
Les gamyos dans le rouge ©FTV

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hockey sur glace sport