La ligne de train entre Nancy et Contrexéville va reprendre du service, "une heure de trajet"

La liaison ferroviaire entre Contrexéville (Vosges) et Nancy (Meurthe-et-Moselle) est suspendue depuis huit ans. Elle devrait reprendre du service au mois de décembre 2027. Quatorze allers-retours quotidiens sont prévus. Un chantier de trois ans et demi de travaux pour 150 millions d'euros.

Le trajet entre Nancy (Meurthe-et-Moselle) et Contrexéville (Vosges) devrait durer un peu plus d'heure.

La Région Grand Est a annoncé mardi 4 juin 2024 la reprise de la ligne Nancy-Contrexéville. Ainsi, la ligne 14 doit reprendre du service en décembre 2027. Elle était fermée depuis 2016. Quatorze allers-retours quotidiens sont planifiés. "Elle fera l’objet de travaux de rénovation importants, 150 millions d’euros. C'est le groupement d’exploitation composé de NGE, Transdev et la Caisse des Dépôts qui les prendra en charge. C’est en aucun cas une privatisation", dit Franck Leroy, le président du conseil régional de la région Grand Est. "C'est en partie financé par la caisse des dépôts, qui est un groupe public. Parfois la SNCF gagne, parfois la SNCF perd. Et là le groupe Transdev a piloté l’opération. C'est un groupe français d'expérience qui exploite la ligne Marseille-Nice par exemple". Un pôle ferroviaire sera créé à Mirecourt (Vosges). "C’est quand même cinquante emplois et des familles qui vont venir s’installer, qui vont venir se loger", raconte Yves Séjourné le maire de Mirecourt.

VIDEO. Des régions ouvrent des petites lignes ferroviaires grâce à la concurrence. Reportage rédaction France 2. 

 

Le conseil régional du Grand Est a retenu fin mai le groupement constitué du groupe de BTP NGE (50 %), de l'opérateur de transport Transdev (20 %) et de la Caisse des Dépôts et Consignations (30 %) pour assumer les travaux. 

Mais la ligne ne sera plus gérée par la SNCF. Alors les usagers s’interrogent-ils sur le mode de fonctionnement ? "Je n’ai aucun doute sur l’efficacité du service qui sera rendu il faut accepter que d’autres opérateurs viennent", ajoute Franck Leroy. Cela reste malgré tout une petite révolution pour les usagers du train. "On n’a rien contre la SNCF au contraire. Mais l'enjeu c’était de la challenger un peu", raconte David Valence, président de la commission Transports à la région.

Concessionnaires pour 22 ans

Dans un communiqué,  Edouard Hénaut, directeur général de Transdev explique : "C’est une page nouvelle qui s’écrit dans l’histoire de la Ligne 14, une marque de confiance que la Région Grand Est nous adresse. Grâce à notre expérience internationale, en Allemagne et en Suède dans les trains du quotidien, nous allons pouvoir contribuer à faire revivre la ligne Nancy - Contrexéville", explique Edouard Hénaut. Ainsi, 75 kilomètres de ligne seront régénérée et modernisée. Dès l'ouverture plus de 550.000 voyageurs sont attendus.

La ligne Nancy-Contrexéville est le premier contrat régional concédé en France dans le cadre de l’ouverture à la concurrence. 



L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité