VIDEO. Plombières-les-Bains : quel avenir pour les thermes ? La ville espère accueillir ses curistes rapidement

La fermeture prolongée des thermes de Plombières-les-Bains (Vosges) est un coup dur pour la ville et les curistes. Elle oblige les élus à réagir. Ainsi, la mairie propose de racheter la station thermale.

Un troisième été sans curistes à Plombières-les-Bains (Vosges). En effet, l’exploitant annonce une réouverture des thermes seulement au mois de septembre. Et encore, si les travaux de mise aux normes sont achevés. Et si l’agence régionale de santé (ARS) donne son feu vert. Trop d’incertitude pour les élus de la ville.  

Ce qui semble le plus réaliste, ce serait un rachat de la station pour pouvoir récupérer l’ensemble du patrimoine bâti.

Lydie Barbaux, maire de Plombières-les-Bains.

Lydie Barbaux est maire de Plombières-les-Bains. "Ce qui semble le plus réaliste ce serait un rachat de la station pour pouvoir récupérer l’ensemble du patrimoine bâti. Et après, ouvrir le thermalisme qui serait en délégation de service public sur l’exploitation thermale".

Un coup dur pour la ville et les curistes

Une annonce a été votée mardi 7 juin 2022, à l’unanimité par le conseil municipal. Les habitants rencontrés soutiennent le principe. "Faut passer par là maintenant. On n'a plus le choix car il faut que les propriétaires cèdent parce que sinon, on va être dans le chaos". Un autre habitant de la ville estime : "visiblement on ne peut pas compter sur l’actionnaire principal. Toute solution qui ira de l’avant ne pourra être que bénéfique pour Plombières". 

On a perdu à peu près 400.000 euros. Par ailleurs on a fait des investissements récents dans les canalisations pour un peu moins de deux millions d’euros et on estime le patrimoine à trois millions d'euros.

Bernard Bensaïd, propriétaire et exploitant de la station thermale.

Reportage de Sophie Valsechi et Philippe Drouot, diffusé sur France 3 Lorraine 19/20 mercredi 8 juin 2022. 

durée de la vidéo : 00h01mn52s
lL fermeture prolongée des thermes de Plombières-les-Bains poussent les élus à réagir. La ville propose de racheter la station thermale. ©France Télévisions

De son côté, le propriétaire de la station thermale se dit prêt à céder ses actifs : les thermes Napoléon, le centre de bien-être et ses parts immobilières dans plusieurs immeubles de la ville. Le tout pour dix millions d’euros. "On a perdu à peu près 400.000 euros. Par ailleurs on a fait des investissements récents dans les canalisations pour un peu moins de deux millions d’euros et on estime le patrimoine à trois millions d'euros. Donc effectivement le prix de revient la structure, c’est à peu près dix millions d’euros", explique Bernard Bensaïd, propriétaire et exploitant de la station thermale de Plombières-les-Bains.  

Un montant que la maire de la ville se refuse, pour l’instant, à commenter. Elle dit attendre les études financières et rappelle que l’exploitant a racheté tous ces actifs pour moins de 247.000 euros il y a onze ans, en 2011.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité