• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vittel : des adolescents piègent un instituteur accusé de pédophilie sur Internet

Un professeur des écoles a été interpellé par la gendarmerie de Vittel. Il était en possession d'images pédophiles et pornographiques sur son ordinateur. / © Mickael Esdourrubailh/ MaxPPP
Un professeur des écoles a été interpellé par la gendarmerie de Vittel. Il était en possession d'images pédophiles et pornographiques sur son ordinateur. / © Mickael Esdourrubailh/ MaxPPP

Un professeur des écoles a été interpellé par la gendarmerie de Vittel (Vosges) mercredi 14 août. Il était en possession d'images pédophiles et pornographiques sur son ordinateur. Il a été piégé par des lycéens qui lui ont tendu un piège sur Internet. Il sera jugé le mardi 27 août 2019.
 

Par Yves Quemener

Un instituteur de Vittel (Vosges) à été interpellé mercredi 14 août 2019 par la section de recherche de la gendarmerie de Vittel. Il est accusé de pédopornographie

A l'origine, au mois de mai, il s'agit juste d'un défi entre lycéens. Des adolescents de Vittel, âgés de 15 et 16 ans ont voulu traquer des pédophiles, comme dans les séries américaines. Donc, ils se sont créés une fausse identité. Celle d'une jeune fille de 16 ans. Et sur le réseau social Facebook, ils se sont connectés à un groupe de discussion en ligne.

Un homme d'une cinquantaine d'année propose rapidement une conversation. Et un rendez-vous. Les adolescents ont tout de suite prévenu les gendarmes. Il s'avère que l'homme est un instituteur de Vittel dans les Vosges. Il se présente à Vittel, dans le grand parc Thermal, le groupe d'adolescents qui lui a tendu un piège est au rendez-vous, avec les gendarmes. 

"Il doit se soumettre à un contrôle judiciaire très strict qui lui interdit notamment le moindre contact avec un mineur, dit Nancy Risacher à France 3, son avocate à Epinal. Il est certain qu'il souffre d’une addiction forte à la pornographie. Depuis quelques jours, il a entamé une thérapie au centre médico-psychiatrique d’Épinal. Il est bien conscient que son sort est maintenant entre les mains de la justice mais également de l'éducation nationale."


Des images pédopornographiques dans l’ordinateur

Sur son ordinateur, les enquêteurs ont trouvé des dizaines d'images pornographiques. Laissé libre par le juge des libertés et de la détention, jusqu'à son jugement prévu le mardi 27 août, l'enseignant risque un très probable licenciement de l'Éducation nationale.
 
 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus