• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vosges : l’agriculture manque de bras

L'agriculture a besoin de main d'œuvre dans diverses activités / © Thierry Gachon Max PPP
L'agriculture a besoin de main d'œuvre dans diverses activités / © Thierry Gachon Max PPP

Qu’on se le dise l'agriculture recrute ! C’est le message qu’ont voulu faire passer les professionnels vosgiens réunis ce jeudi 7 février 2019 à Roville aux Chênes, face à des emplois de plus en plus nombreux et qui ne trouvent pas preneurs.
 

Par Thierry Gelhaye

Le nombre d’agriculteurs en France ne cesse de baisser. Selon la MSA (sécurité sociale agricole), chaque année, on en compte 1% de moins. En cause, le manque d’attrait et le vieillissement de la profession. Dans les Vosges, la moitié des 6300 agriculteurs a plus de 50 ans. Lors des départs en retraite, les exploitations ne sont souvent pas reprises

Pour mieux faire connaître les besoins, ce jeudi 7 février 2019, la Chambre d’Agriculture des Vosges, l’ANEFA Lorraine et les acteurs de l’emploi et la formation agricole des Vosges organisaient une Journée Découverte des Métiers Agricoles et Ruraux à l’Ecole d’Horticulture et de Paysage de Roville aux Chênes. Avec un seul message : ce secteur a besoin de main d'œuvre dans diverses activités. 

Les entreprises de travaux agricoles recherchent des conducteurs de tracteurs

explique Dominique Sautré, président de l’association nationale emploi formation en agriculture.

Chacun peut y trouver une activité qui correspond à ses aspirations

explique Lydie Saunier agricultrice dans les Vosges.

Sur l’un des plus grands  sites internet de propositions d’emplois en ligne, on note 37 postes proposés dans le secteur agricole sur le seul département vosgien. Il faut rappeler qu’un exploitant agricole installé sur un territoire génère 7 emplois induits.
 

Sur le même sujet

Stanislas

Les + Lus

Les + Partagés