Trop de camions dans le Massif Vosgien : peut-être le bout du tunnel

Le Bonhomme et son flot incessant de poids-lourds / © G. Fraize / France 3 Alsace
Le Bonhomme et son flot incessant de poids-lourds / © G. Fraize / France 3 Alsace

Des représentants d'élus du Massif Vosgien ont fait le point ce matin sur le trafic - trop important - des poids-lourds sur les routes des cols. Leur demande d'une meilleure exploitation du tunnel Maurice Lemaire de Sainte-Marie-aux-Mines semble avoir été entendu.

Par Caroline Moreau

Beaucoup trop de poids-lourds traversent les cols et les villages du Massif Vosgien. Un trafic trop intense qui entraîne pollution, danger pour la population, nuisances sonores et dégradations des chaussées. Il existe pourtant une alternative à ce phénomène : que les camions utilisent le tunnel Maurice Lemaire de Sainte-Marie-aux-Mines.

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

Rénové il y a neuf ans (fin des travaux en octobre 2006 pour un motant de 200 millions d'euros), le tunnel reste à ce jour sous-exploité.
L'Association du Massif Vosgien (lien), qui regroupe notamment des élus du secteur, ont pourtant obtenu au 1er février 2016 une baisse des prix incitative pour les poids- lourd : le prix du passage a été ramené à 28€ contre 68€ auparavant (6€ pour une voiture contre 8€ auparavant).

Malgré cette baisse des tarifs, peu d'évolution du trafic dans le massif. La situation s'est même aggravée sur certains cols :

Le trafic des poids-lourds sur les cols vosgiens
 20162015
Col de Saales636/jour500/jour
Col du Hantz422/jour400/jour
Col du Bonhomme1034/jour1068/jour
Col de Bussang887/jour896/jour
Tunnel Maurice Lemaire400/jour240/jour


L'association du Massif Vosgien s'interroge sur les raisons de la désaffection pour le tunnel. Elle évoque le fait qu'il soit mal référencé sur les GPS et que de mauvaises habitudes aient été prises par les routiers. Selon elle, il pâtirait également d'une "mauvaise réputation" : les transporteurs pensent qu'il leur en coûtera plus cher de l'emprunter, et qu'ils rallongeront leurs trajets. Idée fausse selon l'association : au regard des nouveaux tarifs du tunnel, il revient au même prix que le carburant consommé pour grimper les cols. Et le passage par le tunnel ne rallonge pas le trajet.

Les élus du massif ont la solution....


Ce trafic des poids-lourds est un serpent de mer dans le Massif. Voilà des années que ses élus demandent des mesures drastiques et claires pour limiter la circulation :
  • interdire - comme c'est déjà le cas - le trafic de grand transit dans les cols et le dévier par le Nord ou par le Sud
  • orienter obligatoirement le trafic interrégional vers le tunnel
  • réserver les quatre principaux cols (Hantz, Bonhomme, Saales, Bussang) au trafic interdépartemental
  • ne permettre qu'aux véhicules légers d'emprunter les petits cols, sauf nécessité : il ne s'agit pas de pénaliser les entreprises locales - qui exploitent le bois par exemple - mais de limiter le trafic des poids-lourds.

... et peut-être une bonne nouvelle


Ces préconisations semblent avoir été entendues. C'est ce que détaillaient les représentants de l'AMF lors de leur conférence de presse ce 5 octobre. Ils auraient reçu la promesse orale des quatre acteurs décisionnaires sur le sujet (l'Etat via la Préfecture, et les conseils départementaux du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et des Vosges) de s'engager dès l'an prochain dans la signature de textes pour mettre en place un schéma de circulation. Si la promesse n'est qu'orale à ce stade, ils ont bon espoir que les choses se concrétisent d'ici la fin de l'année.

L'espoir est de taille ; si ce schéma voit le jour sur papier, cela diminuerait le trafic dans les cols de 2000 camions chaque jour.

François Tacquard, vice-président de l'Association du Massif Vosgien en charge des transports, et président de la communauté de communes de Saint-Amarin précise les espoirs des élus du secteur :
L'Association du Massif Vosgien fait le point sur le trafic des poids-lourd
Interview de François Tacquard, vice-président de l'Association du Massif Vosgien en charge des transports - France 3 Alsace


Le bout du tunnel en 2020 ?


Seul bémol évoqué ce matin : si le schéma de circulation voit effectivement le jour, sa mise en application ne pourra pas être imposée avant 2020. Elle sera en effet tributaire de l'achèvement des travaux du contournement de la commune de Châtenois, qui se trouve à la sortie du tunnel. Pour l'heure, le secteur connaît chaque jour son lot de bouchons. Le maire ne tient pas en rajouter et à saturer sa commune avec l'afflux des poids-lourds du tunnel.

Inciter les poids-lourds à éviter les cols vosgiens
Reportage de Grégory Fraize et Guillaume Bertrand // Intervenants : Jean-François Bottinelli, Maire (SE) du Bonhomme ; François Tacquard, vice-pdt Association du massif vosgien en charge des transports ; Alice Morel, Présidente Association du massif vosgien - France 3 Alsace


Le Massif Vosgien regroupe 580 communes, réparties sur 7 départements, et 620.000 habitants.

Sur le même sujet

Entretien avec... Cédric Heitz, coach du CCRB

Près de chez vous

Les + Lus