Cet article date de plus de 4 ans

Nappe phréatique, les Vosges sous pression

L'un des plus importants réservoir d'eau de Lorraine tire la langue, Dans l'ouest vosgien, la nappe phréatique des grès du Trias inférieur se vide dangereusement.
A Vittel, c'est désormais une obligation, pour que les nappes phréatiques se remplissent à nouveau
A Vittel, c'est désormais une obligation, pour que les nappes phréatiques se remplissent à nouveau
Une commission locale de l'eau travaille sur le sujet. Face à face des écologistes et des industriels autour d'un même problème. Economiser l'eau.
Le phénomène est simple. Le même qui conduit à l'endettement. Dépenser plus qu'on ne gagne entraîne un déficit. Cette réalité touche les eaux de Vittel. Pas les eaux minérales, celles de la faille de Vittel : la nappe des GTI.

Les associations environnementales lancent un cri d'alarme et affirment qu'il faut que tout le monde fasse des économies…. industriels compris.
Pour éviter d'en arriver là des scénarios sont actuellement à l'étude. La commission locale de l'eau se base pour cela sur un rapport du BRGM et résume une fois encore la situation, avec une histoire de verre.

Les industriels utilisent prés de 50% des volumes tirés de cette nappe appelée aussi de la BONNE SOURCE
Chez Nestlé Waters on indique que des économies sont déjà engagées, notamment pour les  eaux de process celles qui servent  à la fabrication.
économies affirmées aussi à la fromagerie du secteur.

A Vittel tout le monde se sent déjà concerné par les économies d'eau. Mais les  résultats chiffrés des économies à réaliser et les pistes retenues seront connues en juin 2017


Un dossier préparé par Evelyne Billot et Olivier Bouillon.

durée de la vidéo: 03 min 02
Economiser l'eau ©France 3 Lorraine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société