A Weil-Am-Rhein des policiers allemands contrôlent la frontière

L'Allemagne a décidé dimanche de stopper l'entrée de nouveaux réfugiés qui transitaient en nombre par l'Autriche depuis plusieurs semaines. La police allemande renforce également depuis lundi soir ses contrôles sur ses autres frontières. Les frontières avec la Suisse et la France sont concernées. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les autorités allemandes ont préféré prendre les devants. Après la fermeture de la frontière avec l'Autriche dimanche, la police pense que certains passeurs pourraient se faufiler en Suisse pour entrer en Allemagne. C'est la raison pour laquelle les forces de l'ordre sont présentes en nombre depuis lundi soir au poste de Weil-Am-Rhein. De nombreux contrôles de véhicules y sont effectués. 

Un porte parole de la police allemande a confié à un de nos journalistes sur place que quelques réfugiés ont déjà été arrêtés en essayant d'entrer en Allemagne illégalement depuis hier soir. Ils ont été conduits dans un centre de regroupement situé à Karlsruhe. La police n'a pas voulu préciser combien ils étaient et où l'arrestation a eu lieu. 

Pour mettre un terme aux activités des passeurs, les Allemands ont déjà annoncé qu'il multiplieront les contrôles sur d'autres postes frontières comme ceux de Neuenburg et Kehl le long du Rhin dès cette semaine. Pour le moment personne ne sait combien de temps dureront ces opérations.

A voir ce reportage à Weil-Am-Rhein réalisé par nos confrères de la télévision allemande SWR :

Reportage de la TV allemande SWR

Plus de 500.000 migrants ont été dénombrés aux frontières extérieures de l'Union européenne entre janvier et août de cette année, contre 280.000 pour l'ensemble de 2014, a annoncé ce mardi l'agence européenne Frontex. Des chiffres records ont été enregistrés pendant cinq mois consécutifs, dont 156.000 migrants entrés dans l'UE en août, précise aussi l'agence chargée des frontières extérieures de l'Union. (source AFP)