• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Récoltes 2013 : début des vendanges dans l'Aisne

Les raisins doivent être récoltés avant que la pourriture ne gagne les raisins rouges.
Les raisins doivent être récoltés avant que la pourriture ne gagne les raisins rouges.

Premiers coups de sécateurs pour les vendanges de Champagne dans l'Aisne. Avec une météo favorable, le coup d'envoi a été donné ce mercredi matin pour 5 communes de l'Aisne. Romery-sur-Marne, Villiers-Saint-Denis, Crouttes-sur-Marne, Charly-sur-Marne et Saulchéry. 

Par Halima Najibi

Cette ouverture de vendanges concerne le cépage meunier, il représente 32% des surfaces. Le rendement est estimé pour cette année 2013 à 10 500 kilos par hectare dont 10 000 récoltés et 500 de la réserve et pour les vignerons dont la récolte sera plus généreuse ils pourront compléter leur réserve avec 3 100 kilos de raisins par hectare. Le département de l'Aisne associé à la Seine et Marne compte 2 476 hectares. Même si la vigne affiche un retard d'environ quinze jours, à cause d'un printemps froid et pluvieux, "l'ensoleillement exceptionnel des mois de juillet et d'août ont permis aux raisins d'acquérir une belle maturation. Du coup ce retard ne compromet en rien le potentiel  qui est là" explique Pascal Le Mailloux du Comité interprofessionnel du vin de Champagne, qui rassemble les vignerons et maisons de Champagne. 

Les dates d'ouverture de la vendange 2013 dans l'Aisne

 / © Comité Champagne
/ © Comité Champagne


Le départ des vendanges a été donné ce matin pour cinq communes de l'Aisne, Romery-sur-Marne, Villiers-Saint-Denis, Crouttes-sur-Marne, Charly-sur-Marne et Saulchéry. Il concerne le cépage meunier, mais bien évidemment les vignerons qui souhaitent attendre une plus grande maturation, les vendanges commenceront plus tard.    

Le potentiel est là, mais il faut attendre l'hiver et le printemps avant de se prononcer sur la qualité.

Toujours pour plus d'exigence aujourd'hui les vignerons organisent mieux leur circuit de cueillettes. Objectif permettre une hétérogénéité du rendement.
En termes de maturité des raisins, de degré d’acidité et de degré d’alcool. Il est impératif de choisir avec justesse le bon moment pour vendanger.
Au plus fort des vendanges, quelque 120.000 travailleurs saisonniers cueilleront à la main les raisins des coteaux champenois dans les 34.000 hectares que compte l'appellation dans les départements de l'Aube, l'Aisne, la Marne, la Haute-Marne et la Seine-et-Marne.

DMCloud:109213
Aisne : début des vendanges
Un reportage de Eric Henry, Rémi Vivenot et Nicolad Duchet avec : Vincent Rondeau, vendangeur ; Lizian Desmarets , chef d'équipe ; Gilbert Baron , viticulteur

 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus