Cet article date de plus de 6 ans

Steenwerck, au bord de l'A25 : il faut sauver la ferme aux avions !

Qui n'a jamais vu cette ferme sur le bord de l'autoroute A25 en allant de Lille à Dunkerque ? Rouge et verte, la bâtisse est devenue depuis bien longtemps maintenant le domicile d'oeuvres extraordinaires (tanks, avions, fusées, canons) faites d'objets de récupération. 

La ferme aux avions à Steenwerck, le long de l'autoroute A25.
La ferme aux avions à Steenwerck, le long de l'autoroute A25. © MAXPPP
Il y a vingt-cinq ans, Arthur Vanabelle, agriculteur à Steenwerck, dans une ferme au bord de l'A25, se met à construire, un peu par hasard des avions en objets de récupération (enjoliveurs, anciens engins agricoles, de televiseurs, de refrigerateurs, bidons...).  Aujourd'hui les toits et les alentours de sa ferme sont décorés d'une trentaine d'avions, fusées ou chars colorés, le plus souvent en rouge et vert. 

Cette oeuvre singulière est unique dans le Nord Pas-de-Calais et dans toute la France : certaines pièces peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur. Actuellement inhabitée - les deux frères qui l'entretenaient sont en maison de retraite - elle se dégrade et le maire de la commune de Steenwerck se mobilise pour sauver cette maison, véritable oeuvre d'art brut. "Des tas de gens sont passés ici des Chinois, des Japonais, des Russes l'autre jour étaient là. C'est passé à la télévision je ne sais combien de fois. Et je crois que cela serait une erreur de ne pas faire ce qu'il faut pour conserver cette exposition", explique le maire.
fermeaux avions

Une oeuvre d'art ?

Oui, cette ferme aux avions est aujourd'hui considérée comme une oeuvre d'art. Les frères Vanabelle ne sont pas des artistes professionnels mais ils ont créé des petits chefs d'oeuvre d'art brut. Un peu à la manière de Rémy Callot et ses mosaïques à Carvin. Pas étonnant donc que le musée d'Art moderne de Villeneuve d'Asq (LAM) s'y intéresse et que plus généralement qu'on se demande aujourd'hui que faire pour conserver ces avions et autres chars. 

A la fin du mois, une réunion est prévue avec la direction des affaires culturelles pour envisager un démontage de l'oeuvre des frères ...  en vue de sa conservation. Car conserver la ferme en l'état semble impossible. Le musée de la vie rurale de Steenwerck réfléchit à accueillir certaines oeuvres. ##fr3r_https_disabled##

Mise à jour du jeudi 16 janvier-20h

Vous avez été très nombreux à réagir sur notre page Facebook à cet article. Et vous êtes quasi-unanimes : il faut sauver la ferme aux avions. Elle vous rappelle visiblement beaucoup de souvenirs et fait partie du patrimoine régional. 

Rencontre avec les frères Vanabelle en 1997

1997

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société art insolite