Belgique : les deux pandas de Pairi Daiza visibles dès jeudi 3 avril

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Nord Pas-de-Calais web
© MaxPPP

Nommés Hao Hao et Xing Hui, les deux pandas stars de Belgique vont être visibles par le public à partir de ce jeudi 3 avril. Reportage. 

Ils ont pris 10 kg depuis leur arrivée en Belgique le 23 février, preuve de leur bonne acclimatation. Les deux pandas géants loués par la Chine s'offrent à partir de jeudi 3 avril aux yeux des visiteurs du zoo de Pairi Daiza, près d'Ath en Belgique, à une heure de Lille.

Le zoo qui reçoit déjà plus d'un million deux cent mille visiteurs espèrent en toucher beaucoup plus pendant les 15 années de présence des pandas qui sont vénérés en Chine comme des trésors nationaux, voire de vrais ambassadeurs et baromètre diplomatique (pas de pandas loués si les tensions entre pays sont trop fortes). 

durée de la vidéo: 02 min 39
Les pandas de Pairi Daiza visible dès jeudi

Les deux pandas ont 4 ans chacun mais vivent solitairement chacun dans leur enclos. La femelle n'est en chaleur que 72 heures par an. Un panda passe en moyenne 10 à 12 heures par jour à se nourrir de bambous (qui viennent pour l'instant des Pays Bas et du sud de la France mais le parc a planté une bambouseraie).

Pour savoir s'ils vont bien, on pèse leurs selles tous les jours qui correspondent quasiment à la quantité ingérée, 8 à 12 kg de bambous par jour.

Ils ne seront visibles que pendant des plages horaires déterminées pour leur laisser aussi un peu d'intimité même si le parc confie les observer 10 minutes toutes les 2 heures. Le panda est plus surveillé qu'un chef d'Etat, d'ailleurs le président Chinois leur a rendu visite dimanche dernier, c'était la première visite d'un président Chinois en Belgique depuis 40 ans.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.