Affaire Bygmalion : l’eurodéputé Jérôme Lavrilleux va-t-il perdre son immunité parlementaire ?

© AFP
© AFP

Les juges réclament la levée de l’immunité parlementaire de Jérôme Lavrilleux, eurodéputé de la circonscription Nord Ouest. Le Saint-Quentinois, ancien directeur-adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, avait reconnu un « dérapage » des dépenses.

Par IT avec l'AFP

La justice a demandé la levée de l'immunité parlementaire de Jérôme Lavrilleux dans le cadre de l'affaire Bygmalion.

Selon une source européenne, la demande de levée d'immunité le concernant devrait être annoncée au Parlement jeudi en séance à Strasbourg, puis transmise à la Commission des affaires juridiques.

Si son immunité était levée, les magistrats du pôle financier pourraient placer l'eurodéputé en garde à vue ou prononcer des mesures coercitives dans le cadre d'un éventuel contrôle judiciaire.

Les juges enquêtent sur un système de fausses factures, à hauteur de 18 millions d’euros, émises à la demande de l’UMP pendant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

Sur le même sujet

Grève au CHU d'Amiens : extrait du JT du 11/10/2019

Les + Lus