Bernard Casoni a quitté ses fonctions d'entraîneur de Valenciennes et a été remplacé par un ancien joueur du club, David Le Frapper, qui aura la périlleuse mission de maintenir l'équipe en L2, a-t-on appris mercredi de source proche du club.

Le Frapper, 43 ans, qui entraînait jusqu'à présent l'équipe des moins de 19 ans, devait diriger l'entraînement de l'équipe première dès ce mercredi, selon cette source.

L'ancien milieu de terrain de Valenciennes a passé l'essentiel de sa carrière de joueur en Ligue 2, sous les couleurs de Châteauroux, Niort, Créteil, Laval, avant de terminer sa carrière à Gueugnon. Il aura la lourde tâche de redresser un club en crise, qui se rapproche dangereusement des profondeurs du classement : 17e de Ligue 2 avec 25 points, après 25 journées,

le VAFC n'a plus gagné un match de championnat depuis le 12 décembre, face à Châteauroux (1-0). Pire encore, le club nordiste n'a pris qu'un point lors de ses huit dernières rencontres de L2.

Une défaite cuisante à la maison, vendredi, face à Niort (1-3), concurrent direct pour le maintien, semble avoir précipité la chute de Bernard Casoni (53 ans).
Casoni était arrivé en juillet 2014 dans un club déjà en grande difficulté, qui avait sauvé in extremis sa place en L2, après de graves problèmes financiers.


"Confiant"

Le président du club Eddy Zdziech a rencontré mercredi matin les joueurs "pour leur présenter l'équipe et leur dire qu'on comptait sur eux", a-t-il confié à l'AFP. "On leur a dit qu'on comptait sur tout le monde pour favoriser l'arrivée de la nouvelle équipe et aborder les 13 derniers matches avec entrain, dynamisme et volonté de réussir (...) Dynamisme, joie, gaieté, ça reste un jeu, le football", a-t-il ajouté.

Concernant l'opération maintien, M. Zdziech s'est montré "confiant, mais conscient de la tâche qui n'est pas facile". "J'ai un staff vaillant et des joueurs vaillants, tout va bien se passer", a-t-il conclu.