Histoires 14-18 : Le carrefour des Bretons

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3
© France 3

A ce carrefour surgit un calvaire en granit, un dolmen. Tout évoque la Bretagne car, ici, le 22 avril 1915, la première attaque au gaz a frappé une division composée essentiellement de Bretons, il est devenu un lieu de pèlerinage. Ce carrefour des Bretons n'est pas en Bretagne mais en Belgique dans les Flandres près d’Ypres.

Sur les cartes d’état-major, l’endroit où nous nous trouvons est indiqué comme Le Carrefour des Roses. Le secteur est plutôt tranquille, le commandement de l’armée décide d’y stationner la 87ème division territsoriale française. Parmi ses rangs, surtout des Bretons issus de classes d’âge plus anciennes, on les surnomme « les pépéres ».

Le 22 avril 1915 , les Allemands lancent leur première attaque au gaz dans ce secteur, les soldats sont durement touchés.
Après guerre, la plupart des victimes françaises seront rapatriées à la grande nécropole de Lorette mais les Bretons désirent aménager un lieu pour commémorer leurs morts. En 1927, une croix de calvaire en granit rose datant du XVIème siècle est transférée ici ainsi qu’un dolmen de 8 tonnes et plusieurs menhirs offerts par un ancien combattant breton.

durée de la vidéo: 01 min 47
Histoires 14-18 : Le carrefour des Bretons ©France 3

Avec le temps, les pins, le genêt et la bruyère ont disparu. Des haies d’aubépine, des noisetiers et des tilleuls qui poussaient avant ici avant-guerre ont été plantés mais le souvenir des soldats bretons morts dans de terribles souffrances demeure, ici, au Carrefour des Roses.


Toute la collection des 670 vidéos Histoires 14-18






En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.