RC Lens : le FC Bakou, l'autre club de Mammadov, a perdu sa licence en Azerbaïdjan

Hafiz Mammadov et les jeunes du FC Bakou à Lens, en 2013. / © FC Bakou
Hafiz Mammadov et les jeunes du FC Bakou à Lens, en 2013. / © FC Bakou

Le FC Bakou, propriété d'Hafiz Mammadov, actionnaire majoritaire du RC Lens, s'est vu refuser sa licence pour évoluer en première division azerbaïdjanaise la saison prochaine, faute des garanties et des documents suffisants.

Par YF

Alors que la Direction Nationale du Contrôle de Gestion (DNCG) examinera la semaine prochaine la situation du Racing Club de Lens, l'AFFA - la fédération azerbaïdjanaise de football - s'est d'ores et déjà prononcée au sujet du FC Bakou, l'autre club d'Hafiz Mammadov. Accablés eux aussi par de graves difficultés financières, les Blancs et Bleus se sont vus retirer leur licence pour évoluer en "Premier League", l'élite du football azerbaïdjanais.

La sanction est tombée le 9 mai dernier mais le FC Bakou avait 10 jours pour faire appel. Cet appel a été déposé mardi dans les toutes dernières heures, d'après un communiqué publié par l'AFFA. "Le 19 mai était le dernier jour pour déposer un recours et le FC Bakou a interjeté appel ce mardi à 16h30", a expliqué le fédération azerbaïdjanaise. "Cet appel n'a pas été satisfait, car les documents additionnels, nécessaires à l'octroi d'une licence pour participer à la Premier League, n'ont pas été présentés. L'appel n'était pas conforme aux exigences des procédures et il n'a pas été jugé approprié d'examiner le recours du FC Bakou".

Rétrogradation en deuxième division

Privé de cette licence, le club d'Hafiz Mammadov devrait donc être retrogradé en deuxième division azerbaïdjanaise la saison prochaine. Le vice-président du FC Bakou, Yashar Seyidov - dont plusieurs médias azéris avaient annoncé la démission mais qui est finalement resté en place - ne semblait guère se faire d'illusion la semaine dernière. "Ce ne sera pas une tragédie d'évoluer en "Premier Division" (la D2 azerbaïdjanaise NDR)", avait-il déclaré à Yeni Müsavat. "Nous avons suffisamment de jeunes dans notre Académie pour avoir une bonne équipe. Nous avons confiance en nos joueurs et  nous croyons qu'ils vont travailler dur pour ramener le club dans l'élite".

20 défaites en 30 matches pour le FC Bakou cette saison. / © FC Bakou
20 défaites en 30 matches pour le FC Bakou cette saison. / © FC Bakou

Cette saison, le FC Bakou a été plombé par les soucis financiers rencontrés par Hafiz Mammadov. Beaucoup de joueurs ont fait leurs valises car ils n'étaient plus payés. Les factures et les impôts n'ont pas été réglés pendant de longs mois, ce qui a valu au club de figurer sur la "liste noire" du fisc azerbaïdjanais. Selon Seyidov, le refus de la licence serait lié à l'ensemble de ces arriérés. Neuvième de la "Premier League" azerbaidjanaise avec 20 défaites en 30 matches pour seulement 7 victoires, le FC Bakou aurait quand même pu se maintenir car seul le 10e et dernier du championnat est relégué en deuxième division. Or cette place était attrribuée d'office à l'Araz-Nakhitchevan, exclu en début de la saison pour une affaire de matches truqués.

Avant cette funeste saison, Hafiz Mammadov avait su conduire le FC Bakou vers les sommets du football azerbaïdjanais avec deux titres de champion (2006, 2009) et trois coupes nationales (2005, 2010, 2012). Le refus de lui accorder une licence pour la saison prochaine semble en tout cas indiquer que l'homme d'affaires ne s'est toujours pas rétabli financièrement, malgré sa nomination récente à la présidence du conseil de surveillance de la Bank of Azerbaijan.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus