8 communes de l'Oise et de l'Aisne en état de catastrophe naturelle après des inondations et des mouvements de terrain

Publié le
Écrit par Paul-Antoine Leclerq
Inondation (image d'illustration)
Inondation (image d'illustration) © France 3 Picardie

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 4 communes de l'Aisne au titre d'inondations et de mouvements de terrain en 2020 et 2021. La catastrophe naturelle a également été reconnue pour 4 communes de l'Oise suite à des mouvements de terrain survenus en 2020.

Vendredi 9 juillet, la préfecture de l'Aisne a reconnu et publié au Journal officiel l'état de catastrophe naturelle pour les communes de Vivaise, Hinacourt, Laon et Puiseux en Retz.

Entre le 1er et le 15 mars 2020, la commune de Vivaise avait subi des inondations, suite à une remontée de nappe phréatique. Pour ce qui est d'Hinacourt et Laon, c'est au titre des "mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er avril au 30 septembre 2020", que l'état de catastrophe naturel a été reconnu, explique la préfecture.

Plus récemment, des inondations avaient touché la commune de Puiseux-en-Retz. La préfecture y a également reconnu l'état de catastrophe naturelle.

La préfète de l'Oise aussi a annoncé vendredi 9 juillet la parution au Journal officiel de l'arrêté ministériel du 22 juin 2021, concernant la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour quatre communes du département : 

  • Gouvieux et Montataire suite à des mouvements de terrain recensés du 1er avril au 30 septembre 2020;
  • Beauvais et Cramoisy, pour le même motif, mais sur la période allant du 1er juillet au 30 septembre 2020.

La préfecture indique que l'état de catastrophe naturelle n'est pas reconnu pour les communes de Clermont, Fresnières, Sermaize et Trie-Château.

À compter de la parution des décrets au journal officiel, c'est-à-dire le 9 juillet 2021, les personnes sinistrées ont un délai de maximum 10 jours pour confirmer ou présenter leur demande d'indemnisation auprès de leur assurance.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.