Aéroport Beauvais-Tillé : mise en place du nouveau couvre-feu dès le 1er janvier 2020

Une consultation publique a été mise en place par le ministère de la Transition écologique, sur son site il y a deux mois. Elle concernait la modification du couvre-feu de l'aéroport de Beauvais-Tillé. Celle-ci vient d'être validée sous certaines conditions à partir du 1er janvier 2020. 

Ouverture d'une nouvelle ligne vers Manchester à partir de Beauvais.
Ouverture d'une nouvelle ligne vers Manchester à partir de Beauvais. © FTV
L'association de défense de l’environnement des riverains (ADERA)  de l'aéroport Beauvais-Tillé aurait probablement aimé avoir un autre cadeau de Noël. Depuis plusieurs mois elle se bat contre le projet de modification du couvre-feu actuel de l'aéroport (de minuit à 5 heures, au lieu de 23 heures à 5 heures). Les riverains craignent des nuisances nocturnes plus fortes. Avant de mettre en place ce nouveau couvre-feu, le ministère de la Transition écologique a demandé l'avis des riverains, via une consultation publique sur son site. Les avis ont été recueillis à partir du mois d'ocobre jusqu'au 3 novembre.  

Projet signé dans quelques jours

Après cette consultation publique, les conclusions du rapport sont les suivantes : "la Direction Générale de l’Aviation civile a pris note des observations émises et de l’avis de l’ACNUSA. Considérant l'avis rendu par la Commission consultative de l'environnement, elle propose d’apporter une modification au projet d’arrêté : est insérée, à la fin de l’article 2 du projet d’arrêté, la disposition suivante : « Le reste des dispositions de l'arrêté du 25 avril 2002 susvisé demeure inchangé »"


L'ACNUSA, avait émis un avis négatif 
L'arrêté modifiant le couvre-feu sera signé dans quelques jours. Dans son article 3 il est précisé que cette modification entrera en vigeur au 1er janvier 2020 pour une période de trois ans 


La présidente de l'ADERA a reçu par mail le projet de modification du couvre-feu. "On parlait de ce projet depuis fin 2018, ensuite plus rien jusqu'en août 2019. Ce qui nous étonne c'est que les clauses du projet sont déjà rédigées, et ce n'est pas ce qui nous a été présenté". S'étonne la présidente de l'ADERA Dominique Lazarski. Elle déplore également le manque de transparence de cette consultation publique. "On a eu une concertation sur Internet, sans aucune publicité, j'ai voulu contribuer sous forme de papier, mai il n'y avait pas d'adresse précise". Pour Dominique Lazarski, cet arrêté est avant tout une décision politique, "je savais qu'il serait signé, la consultation publique n'était qu'une formalité".     
 
Cet assouplissement dans les horaires du couvre-feu va dans le sens du développement de l'aéroport souhaité par la SAGEB, la Société aéroportuaire de gestion et d'exploitation de Beauvais. En effet Ryanair souhaite baser des avions à Beauvais. 

En 2018, 3,78 millions de passagers ont été accueillis à l’aéroport de Beauvais-Tillé, et 28 000 vols ont été effectués par la compagnie Ryanair.    

Les opposants de cette modification du couvre-feu, luttent également contre le développement de Ryanair à Beauvais et de son projet d'installation d'une base de maintenance, qui verra le jour à partir de l'automne 2020.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport beauvais-tillé économie transports transports aériens